Le 18 octobre dernier marquait un nouvel envol pour Caroline Polachek. Après avoir formé la moitié du duo Chairlift pendant douze ans, collaboré avec des artistes aussi renommées que Beyoncé et Charli XCX et exploré des projets musicaux variés, tel qu’un album sous le pseudonyme de Ramona Lisa après sa résidence d'un an à la Villa Médicis, la chanteuse américaine a enfin sorti son premier opus à son nom. Baptisé sobrement Pang, celui-ci rassemblait des titres habités par la spontanéité sincère et l’intensité fugace de la passion naissante, mais aussi par le doute et l’introspection où les envolées lyriques de sa voix se mêlent à des arrangements co-réalisés avec Danny L Harle, producteur de PC Music.

 

Après une tournée en Europe et aux États-Unis – dont un passage remarqué au festival parisien Pitchfork, puis une apparition sur l’un des titres de l’EP surprise de Christine and the Queens et dans sa vidéo époustouflante filmée au Palais Garnier, Caroline Polachek met à profit cette période de confinement pour dévoiler une nouvelle version de son album d’où sa voix est cette fois-ci complètement absente. Disponible exclusivement sur Bandcamp, une plateforme de musique en ligne particulièrement utilisée par les artistes indépendants afin d’y mettre en vente des albums digitaux, Pang [Instrumental] s’annonce ainsi comme le support idéal “pour des karaokés, reprises ou chants sous la douche”, tel que la chanteuse l’a écrit elle-même sur son compte Instagram.

 

Caroline Polachek, Pang [Instrumental] (2020), disponible exclusivement sur Bandcamp.