Numero

217


Commandez-le
Numéro

Bob Dylan rend hommage à Anne Frank

Musique

Deux semaines seulement après avoir sorti “Murder Most Foul”, une ballade déchirante de 17 minutes sur l’assassinat du président John F. Kennedy, Bob Dylan offre un deuxième morceau surprise. Plus court que le précédent, “I contain multitudes” fait entendre la voix caverneuse du roi de la folk, essaimant encore une fois une flopée de références et d’hommages aux plus grands artistes, d’Edgar Allan Poe à Frédéric Chopin en passant par… Anne Frank.

Bob Dylan - I Contain Multitudes

Alors que l’on avait plus entendu une seule chanson originale de l’artiste depuis 2012, les sorties presque simultanées de Murder Most Foul et I Contain Multitudes font renaître l’espoir d’un nouvel album. Si le musicien semble vouloir retourner à ses propres compositions plutôt que de continuer les reprises, ses deux morceaux prennent toutefois la forme de poèmes élégiaques. Dans le premier, il invoquait l’esprit de l’ex-président des États-Unis assassiné John F. Kennedy ainsi que tout un ensemble de personnalités et d’artistes chers à la culture américaine, tandis que sa nouvelle chanson élargit le spectre de ses hommages aux grands noms de l’Histoire.

 

Tout aussi minimaliste que Murder Most Foul, I contain Multitudes fait résonner la voix du chanteur sur les notes réverbérées de sa célèbre guitare, dans une atmosphère surannée propice à l’évocation du passé. Sans apparente cohérence, Bob Dylan se remémore l’un après l’autre la guerre civile irlandaise, le poète Edgar Allan Poe ou William Blake. En énumérant les noms et les événements qui l’ont marqué, il dresse ainsi un portrait chinois de lui-même, résumé par le leitmotiv de son morceau “I’m a man of contradictions, I’m a man of many moods, I contain multitudes” (je suis un homme de contradictions, un homme de plusieurs humeurs, je suis empli de multitudes). De tous les êtres évoqués, le nom d’Anne Frank est peut-être celui qui intrigue le plus, d’autant plus qu’il est suivit de près d’Indiana Jones et des Rolling Stones. Un éclectisme surprenant, qui ajoute à la légende de Bob Dylan.

 

 

I Contain Multitudes – Bob Dylan. Disponible sur toutes les plateformes de streaming.

 

Lire aussi

loading loading