Numero

221


Commandez-le
Numéro
16

Les Beatles, arme inattendue de la police américaine

Musique

Pour empêcher les individus de filmer ou d’enregistrer toute intervention des forces de l’ordre potentiellement compromettante, certains membres de la police américaine diffusent un morceau des Beatles au moment d’appréhender un suspect. Il est alors impossible d'exploiter librement la vidéo sur Internet…

La police américaine a malheureusement trouvé une parade inattendue pour éviter toute fuite lors d’une intervention compromettante. À Beverly Hills (Los Angeles), un collectif d’activistes – propriétaire du compte Instagram “Always film the Police” –  rapporte que certains membres des forces de l’ordre diffusent désormais de la musique depuis un smartphone en arrivant au contact de civils ou de manifestants. Et pas n’importe quel morceau : un titre des Beatles sous copyright. En effet, cette musique protégée par des droits d’auteur empêche toute diffusion sur les réseaux sociaux dans la mesure où les algorithmes de Facebook ou d’Instagram protègent la propriété intellectuelle et supprime donc la vidéo dans la foulée.

 

 

Rappelons également que sur YouTube, les titulaires des droits d'auteur décident de l'utilisation de leur musique. Leurs règles sur les droits d'auteur ont donc une incidence sur la disponibilité de toute vidéo sur la plateforme. Si vous incluez de la musique dans votre vidéo, vous recevrez immédiatement une “revendication Content ID” informant justement que vous avez utilisé du contenu protégé.

 

 

Yesterday, nouvelle botte secrète de la police américaine ? L’idée fait froid dans le dos, d’autant que poster une vidéo en coupant le son sur Internet transforme inévitablement l’information. Par exemple, personne n’aurait pu entendre le sombre “I Can’t Breathe” de George Floyd…