Advertising
Advertising
12 Mai

Sasha Luss, des podiums Chanel au cinéma de Luc Besson

 

Révélée en 2019 au cinéma, Sasha Luss a enchanté les podiums durant sa carrière de mannequin avant de s’illustrer dans le rôle titre d’Anna, le dernier film de Luc Besson. Numéro revient sur le destin extraordinaire de la jeune Russe à la beauté diaphane, photographiée en exclusivité par Hans Feurer.

Photographie : Hans Feurer, Réalisation : Spela Lenarcic

Robe en résille et tulle, et soutien-gorge, DIOR. Collier, BOUCHERON.

En juillet 2019 sort en salle Anna, le dernier long-métrage de Luc Besson, dont le rôle principal est confié à une personnalité encore inconnue des cinéphiles, Sasha Luss. Avant d’incarner la nouvelle héroïne éblouissante du réalisateur français, la jeune Russe imposait depuis 2011 sa blondeur polaire et sa silhouette gracile sur les podiums des grandes maisons – notamment Chanel – ou dans les pages des plus prestigieux magazines de mode. 

 

Sa rencontre en 2014 avec Luc Besson, alors en pleine préparation de son nouveau blockbuster Valérian et la cité des Mille Planètes, est décisive. S’il ne lui offre, en guise de première apparition, qu’un rôle mineur en motion capture pour une scène animée en 3D, quelques mois plus tard, il la choisit pour incarner Anna, l’héroïne éponyme de son nouveau film, qui s’impose comme la digne héritière des sublimes aventurières que Luc Besson affectionne telles Nikita, Leeloo ou Lucy, successivement incarnées par Anne Parillaud, Milla Jovovich et Scarlett Johansson. 

 

Pour la jeune femme qui rivalise de force et de beauté dans le rôle d’une espionne russe poursuivie par la CIA et le KGB, le rêve devient réalité. “J’étais une grande fan du travail de Luc Besson. J’ai grandi dans une petite ville de Sibérie et je n’avais pas accès à beaucoup de films. Le Cinquième Élément était régulièrement diffusé à la télévision et Milla Jovovich, interprète du rôle principal, qui possède elle aussi des origines russes, m’inspirait énormément”, confie Sasha Luss. 

 

 

Robe en dentelle de coton, CHANEL. Collier à pendentif, sautoirs et bracelets, CHANEL JOAILLERIE.

Robe en tulle rebrodé de sequins, FENDI. Foulard, LOUIS VUITTON. Collant, CALZEDONIA.

Non contente d’avoir été choisie par le célèbre réalisateur français, la jeune première qui s’est toujours rêvée en muse hollywoodienne partage l’affiche avec de grands noms du cinéma contemporain : l’Irlandais Cillian Murphy et le Gallois Luke Evans. “J’ai grandi devant les films de Cillian Murphy et de Luke Evans. Quand vous êtes habitué à voir des acteurs de cette envergure derrière votre écran, il y a forcément une distance qui se crée entre eux et vous, ils sont projetés dans une autre dimension. Cela semble totalement irréel lorsque, tout d’un coup, vous vous mettez à les côtoyer sur un plateau et qu’ils vous donnent des conseils”, poursuit-elle. 

 

Mais, sur le plateau de tournage, c’est la performance de l’actrice oscarisée Helen Mirren (qui incarne son agent de liaison dans le film) qui a particulièrement impressionné la jeune Sasha Luss : “Regarder travailler Helen Mirren m’a énormément appris. Malgré tous les rôles qu’elle a interprétés et tous les prix qu’elle a obtenus, elle tente toujours de se surpasser. Elle n’a pas peur de se tromper, elle ose, elle prend des risques et cherche constamment à donner le maximum. Elle joue avec un plaisir évident, et aime toujours autant ce qu’elle fait. C’est ce qui fait d’elle cette actrice exceptionnelle.”

Manteau imprimé à capuche, DSQUARED2. Chapeau, MAISON MICHEL.

Combinaison en taffetas, LONGCHAMP. Turban, SAINT LAURENT PAR ANTHONY VACCARELLO. Montre en sautoir, PIAGET.

Robe bustier volantée en laine et soie, LANVIN.

Robe chemise en coton imprimé, foulard volant et ceinture, REDEMPTION. Sautoir, VAN CLEEF & ARPELS.

Manteau en coton, BOSS. Robe en soie, ERIKA CAVALLINI. Foulard, AVANT TOI. Colliers, CHAUMET.

Robe en soie imprimée, ARKIS. Turban, SAINT LAURENT PAR ANTHONY VACCARELLO. Foulards, CHARVET. Collier, DE BEERS.

Salopette en soie, GIORGIO ARMANI.

Robe chemise en soie et Lurex, CELINE PAR HEDI SLIMANE. 

 

Mannequin : Sasha Luss chez Elite Paris. Coiffure : Massato Ito. Maquillage : Fredrik Stambro chez CLM. Numérique : Sarah Reimann chez DigitArt Paris. Retouche : DigitArt Paris. Production : Residence.

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews