Numero

Le jour où Kendall Jenner a défilé pour Marc Jacobs

Mode

D'une émission de téléréalité américaine aux campagnes de publicités de mode et de luxe les plus lucratives il n'y a qu'un pas, que Kendall Jenner a franchi en 2014 lors d'un défilé Marc Jacobs.

Qui aurait cru que Kendall Jenner serait le mannequin le mieux payé au monde en 2017 et en 2018 ? Qu'elle défilerait pour les plus grandes maisons (de Chanel à Fendi) et enchaînerait les campagnes de luxe ? Avant-dernière fille d'une des familles les plus célèbres des Etats-Unis, Kendall Jenner est, au début des années 2010, la vedette du show de téléréalité Keeping Up with The Kardashians qui divertit les ménages américains depuis 2007. Plus célèbre pour son train de vie luxueux sur les hauteurs de Los Angeles, son activité sur les réseaux sociaux et, surtout, les frasques de sa mère et de ses soeurs (sextapes, mariages, divorces et relookings extrêmes),  Kendall Jenner est loin de s'imposer comme suffisamment “acceptable” pour être associée à des produits de luxe. C'était sans compter l'audace d'un des créateurs les plus respectés de l'industrie.

 

New York, le 12 février 2014. Comme chaque saison, Marc Jacobs clôt la Fashion Week avec son défilé toujours aussi attendu à l'Armory de Park Avenue. Une fois de plus, Marc Jacobs secoue le monde de la mode avec son défilé automne-hiver 2014. Si les silhouettes à la douceur monacale, les carrés ultra lissés coupés nets et le maquillage bleach (sourcils compris) détonnent avec les précédentes collections, c'est surtout l'apparition de Kendall Jenner qui marque les esprits. Méconnaissable sous sa perruque et son maquillage, vêtue d'un indécent pull col V marron transparent, sa présence scandalise l'industrie et lance sa carrière. “Quand nous réalisons les castings du show Marc Jacobs, j'essaye toujours de proposer quelques mannequins inattendus”, expliquait à l'époque Katie Grant, également rédactrice en chef de Love Magazine. Et quoi de plus inattendu que la cadette du clan Kardashian-Jenner? Plus tard dans la saison, Kendall Jenner foulera les podiums des show Givenchy – le directeur artistique Riccardo Tisci a notamment signé la robe de Kim Kardashian pour son mariage avec Kanye West en mai de la même année– et surtout, consécration ultime, Chanel. Il n'en faudra pas plus pour transformer la starlette de téléréalité en mannequin bankable. 

 

Au delà de l'ascension fulgurante de Kendall Jenner, son apparition sur les podiums les plus respectés des fashion weeks aura un impact bien plus important sur l'industrie de la mode et du luxe. Ce 12 février 2014 inaugure l'ère d'un nouveau type de mannequins. Si la mode a toujours été friande des “filles de” et autres socialites (Cara Delevingne, Anna Cleveland, Kaia Gerber), les nouvelles stars des défilés, choisies à la fois pour leur physiques (naturels ou pas) et pour leurs followers Instagram, viennent directement de la téléréalité. Ainsi aux côtés de Kendall Jenner, on retrouve les soeurs Gigi et Bella Hadid, dont la mère Yolanda Hadid apparaît depuis 2012 dans The Real Housewife of Bevelry Hills…

1/3

Lire aussi

loading loading