Advertising
1022

Exclusif : la série mode réalisée par l’artiste Julia Wachtel et Victor Demarchelier avec Julie Hoomans

 

Découvrez la série mode imaginée par Julia Wachtel et photographiée par Victor Demarchelier avec Julie Hoomans pour le Numéro Art de juin.

Photographe : Victor Demarchelier

Blouse en lin brodé, LOUIS VUITTON. 

 

 

L’œuvre de Julia Wachtel (née en 1956) n’a pas avoué d’autres préoccupations, depuis son origine au début des années 80, que de soumettre les images qui nous entourent à de singulières associations. Isolées, recomposées, sérigraphiées, répétées, telles des fresques du monde contemporain, elles mettent en scène Hillary Clinton ou Kim Kardashian dans de grandes compositions très structurées et colorées. Si l’artiste s’appuyait, initialement, sur les photos de la presse, de la publicité et des vidéoclips, elle a, avec Internet et sa déferlante quotidienne d’images sans hiérarchie, trouvé un nouveau souffle. Les personnages de bande dessinée que cette New-Yorkaise utilise régulièrement semblent avoir traversé les décennies sans se défaire de leur jovialité apparente autant que de leur inquiétude.

 

Découvrez pourquoi l’œuvre de Julia Wachtel n’en finit pas de fasciner.

Blouson en cuir zippé et pantalon en satin et dentelle, SANDRO. 

Veste et jupe en tweed, CHANEL.

Veste en plumes de marabout et diadème, SAINT LAURENT. 

Blouse en lin brodé et short en cuir, LOUIS VUITTON. 

Robe longue en cuir, veste en plumes de marabout, diadème et sandales, SAINT LAURENT. 

Robe en soie rebrodée de paillettes, CALVIN KLEIN COLLECTION. Combinaison en soie et résille, ROBERTO CAVALLI. 

Combinaison en soie et résille, ROBERTO CAVALLI. 

Pull en maille, robe en voile de coton et collier, DIOR. 

Peignoir, débardeur et pantalon en satin et dentelle, GIVENCHY PAR RICCARDO TISCI.

 

 

Texte: Éric Troncy. Réalisation : Charles Varenne assisté de Chelsea Rizzo. Mannequin : Julie Hoomans chez Next Models Management. Coiffure : David von Cannon chez Streeters. Maquillage : Fredrik Stambro chez Jed Root. Manucure : Bernadette Thompson pour The Bernadette Thompson Nail Collection. Numérique : Jeff Pearson. Retouche : Dtouch. Production : Chelsea Maloney chez Management + Artists. 

 

 

Découvrez plus de séries mode dans le Numéro Art pour juin 2016, disponible demain en kiosque et sur iPad.

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l’application iPad Numéro

Manteau à capuche en soie et Lurex, KRIZIA. 

L’artiste féministe Mickalene Thomas est l’invitée du podcast Dior Talks
345

L’artiste féministe Mickalene Thomas est l’invitée du podcast Dior Talks

Mode Dior Talks, le podcast de la maison Dior, invite l’artiste afro-américaine Mickalene Thomas à prendre la parole pour le neuvième épisode de sa série consacrée à l’art féministe.  Dior Talks, le podcast de la maison Dior, invite l’artiste afro-américaine Mickalene Thomas à prendre la parole pour le neuvième épisode de sa série consacrée à l’art féministe. 

Gigi et Bella Hadid en 5 looks complémentaires
777

Gigi et Bella Hadid en 5 looks complémentaires

Mode L’une est égérie Chanel, l’autre Dior Beauté. Depuis l’adolescence, Gigi et Bella Hadid enchaînent les défilés, couvertures de magazine et collaborations avec les marques de prêt-à-porter et les maisons de couture les plus prestigieuses. Sur les catwalks comme dans la vie, les deux sœurs mannequins affichent une complicité sans faille que l’on retrouve jusque dans leurs tenues. Retour en images sur 5 looks complémentaires des sœurs Hadid. L’une est égérie Chanel, l’autre Dior Beauté. Depuis l’adolescence, Gigi et Bella Hadid enchaînent les défilés, couvertures de magazine et collaborations avec les marques de prêt-à-porter et les maisons de couture les plus prestigieuses. Sur les catwalks comme dans la vie, les deux sœurs mannequins affichent une complicité sans faille que l’on retrouve jusque dans leurs tenues. Retour en images sur 5 looks complémentaires des sœurs Hadid.

Advertising
 Comment le créateur Esteban Cortázar fait honneur au savoir-faire colombien
541

Comment le créateur Esteban Cortázar fait honneur au savoir-faire colombien

Mode Créateur aujourd’hui basé à Paris, célébré pour sa mode sensuelle et colorée, Esteban Cortázar amorce un retour à ses racines avec une collection capsule qui rend hommage à la Colombie. Créateur aujourd’hui basé à Paris, célébré pour sa mode sensuelle et colorée, Esteban Cortázar amorce un retour à ses racines avec une collection capsule qui rend hommage à la Colombie.

  Giuseppe Zanotti dévoile une collection de loungewear inspirée par le confinement
223

Giuseppe Zanotti dévoile une collection de loungewear inspirée par le confinement

Mode Pendant le confinement, le créateur italien Giuseppe Zanotti a créé une collection capsule de loungewear pour homme sobre et dans des matériaux nobles, incarnée par le skateur américain Evan Mock. Pendant le confinement, le créateur italien Giuseppe Zanotti a créé une collection capsule de loungewear pour homme sobre et dans des matériaux nobles, incarnée par le skateur américain Evan Mock.

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans
496

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans

Numéro art Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo. Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo.

Baroque et orientalisme : pourquoi la mode masculine bascule-t-elle vers l’opulence ?
698

Baroque et orientalisme : pourquoi la mode masculine bascule-t-elle vers l’opulence ?

Mode Si la mode de la décennie 2010 a connu l'avènement du maximalisme après le succès indéniable du minimalisme en Occident, celui-ci semble prendre chez plusieurs jeunes créateurs des formes nouvelles. À travers des créations aux portes de l'extravagance, ces nouveaux talents de la mode masculine mêlent sacré et profane, tradition et modernité pour composer des silhouettes baroques imprégnées de leur propre culture. Décryptage de ces nouvelles formes d'opulence.  Si la mode de la décennie 2010 a connu l'avènement du maximalisme après le succès indéniable du minimalisme en Occident, celui-ci semble prendre chez plusieurs jeunes créateurs des formes nouvelles. À travers des créations aux portes de l'extravagance, ces nouveaux talents de la mode masculine mêlent sacré et profane, tradition et modernité pour composer des silhouettes baroques imprégnées de leur propre culture. Décryptage de ces nouvelles formes d'opulence.