Advertising
579

Les confidences du jeune duo à la tête de Courrèges, Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer

 

Les nouveaux directeurs artistiques, Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer, confient leur vision de l’avenir de la maison.

579

Numéro : Quelle vision aviez-vous de la maison Courrèges avant de l’intégrer ?

 

Arnaud Vaillant : C’était pour nous une des plus belles maisons françaises, au patrimoine fantastique, inépuisable, avec un style fort dont il faut poursuivre l’écriture.

André et Coqueline Courrèges étaient révolutionnaires, ils travaillaient avec une vision de la modernité et du futur, avec une confiance dans le progrès. Évidemment, il faut garder cette philosophie, cette ambition, tout en s’adaptant à l’époque d’aujourd’hui, en étant contemporain.

 

 

Quel “brief” avez-vous reçu lors de votre arrivée ?

 

Arnaud Vaillant : Pas de brief, une grande liberté et beaucoup de respect.

 

 

Pourquoi avoir fait défiler des hauts sans bas, et vice versa, sur votre premier défilé ?

 

Sébastien Meyer : Nous avons voulu nous concentrer sur le vêtement et non plus proposer un look, qui nous semble être une vision dépassée de ce que doit être le prêt-à-porter aujourd’hui. Nous avons voulu travailler autour de fonctionnalités et de formes parfaites qui sauront traverser le temps, autour des pièces fondatrices d’un vestiaire que sont le blouson, la robe, la jupe, le top et le pantalon. C’est une approche axée sur le produit : il est au cœur de notre propos. L’idée pour nous est de faire des vêtements cool, portables, jeunes, qui peuvent se renouveler saison après saison.

 

 

La maison Courrèges était connue pour l’architecture de ses pièces, qui jouent de façon très subtile sur les formes géométriques simples. Comment avez-vous souhaité réinterpréter ce vocabulaire ?

 

Arnaud Vaillant : Cela fait partie des valeurs communes que nous avons avec cette maison. André Courrèges, passionné d’architecture, était surnommé le “Le Corbusier de la couture”. Et nous-mêmes, nous nous inspirons du brutalisme, c’est pourquoi nous abordons la silhouette de manière architecturale. Nous avons toujours placé la forme à l’origine de notre langage esthétique, dans une approche minimaliste et épurée. On retrouve cela dans la collection, avec des silhouettes très structurées, des jeux de matières et de couleurs.

 

 

Le vocabulaire de Courrèges a été beaucoup copié ces dernières années. Était-il difficile de vous le réapproprier après toutes ces déclinaisons et ces “emprunts” ?

 

Sébastien Meyer : Courrèges, c’est la modernité. Quand on est chez Courrèges, on a un devoir d’invention. Ce qui est drôle, c’est que dès qu’un créateur veut exprimer la modernité, il “s’inspire” de Courrèges… Mais nous, nous avons la chance d’être au cœur de cette inspiration.

 

Arnaud Vaillant : Notre travail chez Courrèges aujourd’hui, c’est de continuer à avancer, avec notre propre lecture de ce vocabulaire. Et il est d’une telle richesse ! C’est très excitant, il y a beaucoup de choses à faire.

 

 

Avec les blousons courts en vinyle et les minirobes trapèzes, l’allure de Courrèges est juvénile, comptez-vous conserver ce paramètre par la suite ?

 

Sébastien Meyer : Courrèges, c’est l’invention de la jeunesse, c’est ce que cette marque incarne et ce que nous voulons promouvoir. Nous avons lancé sur Instagram le hashtag #bonjourcourreges, qui prend la suite du magazine lancé par André Courrèges, célébrant, comme il le faisait, la jeunesse et la liberté. Au-delà du vêtement, cela passe par des productions avec des artistes qui incarnent également une modernité actuelle. Nous nous adressons à la jeunesse d’aujourd’hui.

 

 

Retouvez le défilé printemps été 2016.

 

Propos recueillis par Delphine Roche.

Aurnaud Vaillant et Sebastien Meyer par Amit Israeli

3 looks de David Bowie qui ont inspiré les créateurs de mode
456

3 looks de David Bowie qui ont inspiré les créateurs de mode

Mode Près de cinquante ans après la première apparition de son alter-ego Ziggy Stardust, et quatre ans après sa disparition, David Bowie continue d'inspirer les créateurs de mode, de Jean-Paul Gaultier à Rick Owens. Retour sur trois looks glam rock de David Bowie qui ne cessent de revenir sur les podiums. Près de cinquante ans après la première apparition de son alter-ego Ziggy Stardust, et quatre ans après sa disparition, David Bowie continue d'inspirer les créateurs de mode, de Jean-Paul Gaultier à Rick Owens. Retour sur trois looks glam rock de David Bowie qui ne cessent de revenir sur les podiums.

Rosalía en 11 looks extravagants sur Instagram
985

Rosalía en 11 looks extravagants sur Instagram

Mode La jeune chanteuse et actrice catalane de 26 ans Rosalía ne cesse d’innover et d’allier la mouvance “nouveau flamenco” à des sonorités R’n’B, pop et trap. Elle a su dépoussiérer le flamenco avec son album “El mal querer” en 2018 avant de collaborer avec le britannique James Blakes en 2019 sur le titre “Barefoot In The Park”. Elle enchaîne et s'associe au rappeur mondialement connu Travis Scott sur le titre “TKN”, puis à la chanteuse et productrice Arca — sur un reggaeton électronique — intitulé “KLK”. Elle s’essaie aussi au métier d’actrice dès 2018 et tourne dans le film “Dolor y gloria” de Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz et Antonia Banderas. Rosalía confirme son statut d’artiste multi-talent et éblouit ses fans venus du monde entier en arborant des looks colorés et décalés, tant street que élégants.    La jeune chanteuse et actrice catalane de 26 ans Rosalía ne cesse d’innover et d’allier la mouvance “nouveau flamenco” à des sonorités R’n’B, pop et trap. Elle a su dépoussiérer le flamenco avec son album “El mal querer” en 2018 avant de collaborer avec le britannique James Blakes en 2019 sur le titre “Barefoot In The Park”. Elle enchaîne et s'associe au rappeur mondialement connu Travis Scott sur le titre “TKN”, puis à la chanteuse et productrice Arca — sur un reggaeton électronique — intitulé “KLK”. Elle s’essaie aussi au métier d’actrice dès 2018 et tourne dans le film “Dolor y gloria” de Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz et Antonia Banderas. Rosalía confirme son statut d’artiste multi-talent et éblouit ses fans venus du monde entier en arborant des looks colorés et décalés, tant street que élégants.   

Advertising
Le clan Kardashian/Jenner en 9 looks complémentaires sur Instagram
996

Le clan Kardashian/Jenner en 9 looks complémentaires sur Instagram

Mode Au cours de la décennie dernière, le clan Kardashian/Jenner s'est imposé comme la famille royale des réseaux sociaux. Avec des comptes Instagram auxquels sont abonnés entre 35,8 et 188 millions d'internautes, elles sont les personnalités les plus suivies du réseau. En plus de partager la première lettre de leur prénom et leurs millions d'abonnés, les sœurs Kardashian/Jenner partagent également une relation fusionnelle, dont les hauts et les bas sont télévisés depuis 2007, au travers des 18 saisons de l'émission de téléréalité “Keep Up With the Kardashians”. Retour en images sur 9 fois où le clan Kardashian a démontré sa complicité en arborant des looks complémentaires sur Instagram. Au cours de la décennie dernière, le clan Kardashian/Jenner s'est imposé comme la famille royale des réseaux sociaux. Avec des comptes Instagram auxquels sont abonnés entre 35,8 et 188 millions d'internautes, elles sont les personnalités les plus suivies du réseau. En plus de partager la première lettre de leur prénom et leurs millions d'abonnés, les sœurs Kardashian/Jenner partagent également une relation fusionnelle, dont les hauts et les bas sont télévisés depuis 2007, au travers des 18 saisons de l'émission de téléréalité “Keep Up With the Kardashians”. Retour en images sur 9 fois où le clan Kardashian a démontré sa complicité en arborant des looks complémentaires sur Instagram.

Diane Keaton, icône de mode sur Instagram
1

Diane Keaton, icône de mode sur Instagram

Mode Si elle est révélée dans le Parrain de Francis Ford Coppola en 1972, c'est en interprétant le rôle titre du film Annie Hall de Woody Allen en 1977, que Diane Keaton accède à la notorioté. Dans cette comédie existentialiste typique du cinéma de Woody Allen, l'actrice - qui sera d'ailleurs récompensée d'un Oscar - utilise ses propres vêtements pour composer un vestiaire élégant et inspiré du vêtement masculin qui deviendra sa signature et l'érigera en véritable icône de mode. Plus de 40 ans plus tard Diane Keaton a non seulement conservé son humour plein d'autodérision mais également son style devenu intemporel. Preuve en images sur Instagram. Si elle est révélée dans le Parrain de Francis Ford Coppola en 1972, c'est en interprétant le rôle titre du film Annie Hall de Woody Allen en 1977, que Diane Keaton accède à la notorioté. Dans cette comédie existentialiste typique du cinéma de Woody Allen, l'actrice - qui sera d'ailleurs récompensée d'un Oscar - utilise ses propres vêtements pour composer un vestiaire élégant et inspiré du vêtement masculin qui deviendra sa signature et l'érigera en véritable icône de mode. Plus de 40 ans plus tard Diane Keaton a non seulement conservé son humour plein d'autodérision mais également son style devenu intemporel. Preuve en images sur Instagram.

L’artiste féministe Mickalene Thomas est l’invitée du podcast Dior Talks
345

L’artiste féministe Mickalene Thomas est l’invitée du podcast Dior Talks

Mode Dior Talks, le podcast de la maison Dior, invite l’artiste afro-américaine Mickalene Thomas à prendre la parole pour le neuvième épisode de sa série consacrée à l’art féministe.  Dior Talks, le podcast de la maison Dior, invite l’artiste afro-américaine Mickalene Thomas à prendre la parole pour le neuvième épisode de sa série consacrée à l’art féministe. 

Gigi et Bella Hadid en 5 looks complémentaires
777

Gigi et Bella Hadid en 5 looks complémentaires

Mode L’une est égérie Chanel, l’autre Dior Beauté. Depuis l’adolescence, Gigi et Bella Hadid enchaînent les défilés, couvertures de magazine et collaborations avec les marques de prêt-à-porter et les maisons de couture les plus prestigieuses. Sur les catwalks comme dans la vie, les deux sœurs mannequins affichent une complicité sans faille que l’on retrouve jusque dans leurs tenues. Retour en images sur 5 looks complémentaires des sœurs Hadid. L’une est égérie Chanel, l’autre Dior Beauté. Depuis l’adolescence, Gigi et Bella Hadid enchaînent les défilés, couvertures de magazine et collaborations avec les marques de prêt-à-porter et les maisons de couture les plus prestigieuses. Sur les catwalks comme dans la vie, les deux sœurs mannequins affichent une complicité sans faille que l’on retrouve jusque dans leurs tenues. Retour en images sur 5 looks complémentaires des sœurs Hadid.