Pour la troisième fois, Christian Dior Parfums organise le Prix Dior de la photographie et des arts visuels pour les jeunes talents, en collaboration avec l’École Nationale Supérieure de la Photographe d’Arles (ENSP) et la Fondation Luma à Arles. N’ayant pas pu se réunir physiquement, c’est donc à distance que les trois institutions ont désigné onze lauréats et trois mentions du jury. Alors que chaque année, ces lauréats présentent habituellement leurs travaux dans le cadre d’une exposition à Arles, les œuvres de l’édition seront cette fois mises en scène au sein d’une exposition virtuelle. Cette année, les candidats étaient amenés à composer autour du thème central : “Face to Face”, pour lequel ils avaient carte blanche. Corps capturés en noir et blanc, humanoïdes virtuels et fragments de visages déchirés et recollés… les différentes interprétations personnelles offrent à voir le large éventail des lauréats et de leur sensibilité.

 

Remarquée par Les Rencontres de la Photographie à Arles, et exposée au Centquatre-Paris en 2019, l’artiste pluridisciplinaire franco-vietnamienne Prune Phi propose ainsi une série de collages baptisés Hang Up, plongeant dans ses racines vietnamiennes : ses travaux mêlent photographie, collage et dessin, composés autour de clichés de jeunes d’Ho Chi Minh et de jeunes exilés vietnamiens. Totalement virtuels, les travaux de l’artiste visuel chinois Li Hanwei se présentent sous la forme de fausses publicités et créent en 3D des personnages imaginaires, à la frontière entre l’humanité et le jeu vidéo.

 

Centrées sur l’autoportrait, les photographies de Pamela Tulizo, gagnate de l'édition 2020, opposent quant à elles son identité en tant que femme africaine aux rôles imposés par la société mondialisée. Après des études de journalisme, la jeune Congolaise s’est tournée vers des études de photographie à Johannesburg : ses clichés pris à Goma au Congo s'apparentent à un certain reportage intime, explorant en parallèle l’instabilité politique, écologique et économique sur le corps même de l’artiste. Davantage ancré dans une performance presque chorégraphiée, l’artiste Haiguang Li réalise une vidéo entrecoupée de photographies, en compagnie de son invité et ami, Zhang Yunfeng.

 

Retrouvez ci-dessous la liste entière des nominés de l'édition 2020 du Prix Dior de la photographie et des arts visuels pour les jeunes talents. 

 

 11 LAURÉATS

 

ALEX AVGUD – ROYAL ACADEMY OF ARTS (THE HAGUE, THE NETHERLANDS) – PHOTOGRAPHIE

EUGENIA ERENDIRA GOMEZ ESPINOSA – CENTRO DE LA IMAGEN (MEXICO CITY, MEXICO) – PHOTOGRAPHIE ET VIDÉO

LI HANWEI – SHANGHAI INSTITUTE OF VISUAL ARTS (SHANGHAI, CHINA) – PHOTOGRAPHIE ET VIDÉO

IZABELA JURCEWICZ – INTERNATIONAL CENTER OF PHOTOGRAPHY (NEW YORK, THE UNITED-STATES) – PHOTOGRAPHIE

TATSUKI KATAYAMA – KYOTO UNIVERSITY OF THE ARTS (KYOTO, JAPAN) – VIDÉO

SEUNGHOON LEE – CHUNG-ANG UNIVERSITY (SEOUL, SOUTH KOREA) – PHOTOGRAPHIE LORETTA MULDERS – ROYAL ACADEMY OF ARTS (THE HAGUE, THE NETHERLANDS) – PHOTOGRAPHIE

PRUNE PHI – ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE LA PHOTOGRAPHIE (ARLES, FRANCE) – PHOTOGRAPHIE

PAMELA TULIZO – MARKET PHOTO WORKSHOP (JOHANNESBURG, SOUTH AFRICA) – PHOTOGRAPHIE

BOWEI YANG – ROYAL COLLEGE OF ART (LONDON, THE UNITED KINGDOM) – PHOTOGRAPHIE

LINGXI YUAN – CALIFORNIA INSTITUTE OF THE ARTS (LOS ANGELES, THE UNITED-STATES) – VIDÉO

 

3 MENTIONS DU JURY

 

TAKUNORI KAMIYA – KYOTO UNIVERSITY OF THE ARTS (KYOTO, JAPAN) – PHOTOGRAPHIE

ANNA MARIA KREZEL – ACADEMY OF FINE ARTS (LEIPZIG, GERMANY) – PHOTOGRAPHIE

HAIGUANG LI – ACADEMY OF FINE ARTS (LEIPZIG, GERMANY) – VIDÉO