Advertising
489

Anna Ewers, mannequin de l’année 2015

 

Élue il y a quelques jours ”model of the year 2015” par models.com, le mannequin allemand Anna Ewers avait posé en mars dernier sous l’objectif de Karl Lagerfeld pour la série spéciale haute couture. Retrouvez ces sublimes images issues du Numéro 161.

Tunique et jupe en organza brodé de coquelicots et de fleurs en Rhodoïd, de perles et de paillettes en cristal rouge. Manches brodées de fleurs en mousseline et organza, CHANEL HAUTE COUTURE.

Robe “Canzone dell’ amore perduto”, nuage de tulle poudre brodé de fleurs fanées, VALENTINO HAUTE COUTURE.

Mini-robe bustier brodée de paillettes en guipure de coton et bottines, DIOR HAUTE COUTURE. 

Robe bustier en Gazar de soie imprimé et tulle noir, brodée de cristaux Swarovski et de fils de soie, GIORGIO ARMANI PRIVÉ.

Ensemble “Le Mariage de mon meilleur ami”, cardigan de fleurs sous voilette mises en cage, leggings en dentelle noire smockée, gants et ceinture, GAULTIER PARIS.

Robe du soir, haut bijou rebrodé de strass et de fleurs, ceinture nœud en satin de soie et jupe en organza volanté, GIAMBATTISTA VALLI COUTURE.

 

Tee-shirt en tulle de soie brodé et jupe corolle en cady et tulle de soie, le tout brodé de pétales et de perles, BOUCHRA JARRAR.

Robe longue en lamé plissé, GIVENCHY HAUTE COUTURE PAR RICCARDO TISCI. Collier “Mécaniques Célestes” en or, argent, onyx et diamants, ELIE TOP.

Robe drapée à découpes en jersey ivoire, ALEXANDRE VAUTHIER COUTURE.

Robe en Gazar de soie imprimé tulipes, jupe évasée brodée de petites fleurs en organza et ceinture, ELIE SAAB HAUTE COUTURE.

Body en tulle de soie brodé de cristaux translucides, de cabochons, de pampilles et de paillettes, ZUHAIR MURAD COUTURE.

Manteau en brocart et lamé surteint à col ouvert porté sur une épaule, doublure de manche apparente et entièrement rebrodée de perles et de strass, et bustier en laine porté avec une culotte brodée d’épingles à cheveux, MAISON MARGIELA ARTISANALE.

Robe du soir asymétrique en soie blanche, ATELIER VERSACE. 

 

 

Robe bustier en tulle à découpes de paillettes multicolores, GEORGES CHAKRA COUTURE.

 

 

 

 

Réalisation : Vanessa Metz assistée de Clément Lomellini et de Pauline Moreira. Mannequin : Anna Ewers chez Women Management Paris. Maquillage : Tom Pecheux pour Bumble and bumble chez Calliste. Coiffure : Laurent Philippon chez Calliste. Manucure : Anny Errandonea chez Marie-France Thavonekham. Numérique et retouche : Ludovic Dhardivillé. Décor : Karl Lagerfeld. 

  Giuseppe Zanotti dévoile une collection de loungewear inspirée par le confinement
223

Giuseppe Zanotti dévoile une collection de loungewear inspirée par le confinement

Mode Pendant le confinement, le créateur italien Giuseppe Zanotti a créé une collection capsule de loungewear pour homme sobre et dans des matériaux nobles, incarnée par le skateur américain Evan Mock. Pendant le confinement, le créateur italien Giuseppe Zanotti a créé une collection capsule de loungewear pour homme sobre et dans des matériaux nobles, incarnée par le skateur américain Evan Mock.

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans
496

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans

Numéro art Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo. Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo.

Advertising
Baroque et orientalisme : pourquoi la mode masculine bascule-t-elle vers l’opulence ?
698

Baroque et orientalisme : pourquoi la mode masculine bascule-t-elle vers l’opulence ?

Mode Si la mode de la décennie 2010 a connu l'avènement du maximalisme après le succès indéniable du minimalisme en Occident, celui-ci semble prendre chez plusieurs jeunes créateurs des formes nouvelles. À travers des créations aux portes de l'extravagance, ces nouveaux talents de la mode masculine mêlent sacré et profane, tradition et modernité pour composer des silhouettes baroques imprégnées de leur propre culture. Décryptage de ces nouvelles formes d'opulence.  Si la mode de la décennie 2010 a connu l'avènement du maximalisme après le succès indéniable du minimalisme en Occident, celui-ci semble prendre chez plusieurs jeunes créateurs des formes nouvelles. À travers des créations aux portes de l'extravagance, ces nouveaux talents de la mode masculine mêlent sacré et profane, tradition et modernité pour composer des silhouettes baroques imprégnées de leur propre culture. Décryptage de ces nouvelles formes d'opulence. 

Blake Lively en sept tenues époustouflantes sur Instagram
996

Blake Lively en sept tenues époustouflantes sur Instagram

Mode Après avoir incarné le personnage de Serena Var Der Woodsen dans le teen-drama à succès Gossip Girl durant la décennie 2010, Blake Lively est devenue l’une des figures les plus reconnaissables du petit écran. À la fin de la série, l’actrice revient au cinéma et travaille entre autres avec John Travolta, Woody Allen et Anna Kendrick et devient également l’égérie de la maison italienne Gucci en 2012, puis celle de L’Oréal en 2013. Sur le tapis rouge, l'actrice américaine - qui est sa propre styliste - arbore des looks pointus signés par les plus grands créateurs. Retour en images sur sept de ses meilleurs looks. Après avoir incarné le personnage de Serena Var Der Woodsen dans le teen-drama à succès Gossip Girl durant la décennie 2010, Blake Lively est devenue l’une des figures les plus reconnaissables du petit écran. À la fin de la série, l’actrice revient au cinéma et travaille entre autres avec John Travolta, Woody Allen et Anna Kendrick et devient également l’égérie de la maison italienne Gucci en 2012, puis celle de L’Oréal en 2013. Sur le tapis rouge, l'actrice américaine - qui est sa propre styliste - arbore des looks pointus signés par les plus grands créateurs. Retour en images sur sept de ses meilleurs looks.

“Black is King” de Beyoncé : décryptage des meilleurs looks de l'album visuel
1

“Black is King” de Beyoncé : décryptage des meilleurs looks de l'album visuel

Mode Vendredi 31 juillet 2020, Beyoncé dévoilait son très attendu nouvel album visuel “Black is King”. Quatre ans après “Lemonade ”, ce film inédit écrit, produit et réalisé par la chanteuse américaine s’inscrit comme un prolongement de ces précédents albums et projets artistiques – notamment le film en live action “Le Roi Lion” – étoffés de références culturelles contemporaines. Si “Black is King” brille par ses images puissantes et ses textes engagés, Beyoncé dévoile également des looks exceptionnels signés de grands créateurs, de jeunes designers émergents ainsi que de labels engagés. Vendredi 31 juillet 2020, Beyoncé dévoilait son très attendu nouvel album visuel “Black is King”. Quatre ans après “Lemonade ”, ce film inédit écrit, produit et réalisé par la chanteuse américaine s’inscrit comme un prolongement de ces précédents albums et projets artistiques – notamment le film en live action “Le Roi Lion” – étoffés de références culturelles contemporaines. Si “Black is King” brille par ses images puissantes et ses textes engagés, Beyoncé dévoile également des looks exceptionnels signés de grands créateurs, de jeunes designers émergents ainsi que de labels engagés.

Moncler invite créateurs, sportifs, explorateurs et artistes dans un nouveau projet digital
234

Moncler invite créateurs, sportifs, explorateurs et artistes dans un nouveau projet digital

Mode Remo Ruffini, président-directeur général de Moncler, invite les créateurs de mode Matthew Williams, Jonathan Anderson et Simone Rocha, mais également des sportifs, artistes et explorateurs pour un nouveau projet créatif, digital et collaboratif d'envergure internationale. Remo Ruffini, président-directeur général de Moncler, invite les créateurs de mode Matthew Williams, Jonathan Anderson et Simone Rocha, mais également des sportifs, artistes et explorateurs pour un nouveau projet créatif, digital et collaboratif d'envergure internationale.