Numero

Arman, César, Niki de Saint-Phalle : Piasa déniche des bijoux d'artistes exceptionnels

Joaillerie

Jusqu’au 24 novembre, la maison parisienne de vente aux enchères Piasa propose une sélection en ligne de 150 lots de joaillerie classique, pièces d’horlogerie et bijoux d’artistes. Au programme : des créations vintage de Chaumet et Van Cleef & Arpels, mais aussi signées par les artistes Niki de Saint-Phalle, César et Arman ou encore le créateur Karl Lagerfeld.

  • Arata Izozaki, Pendentif, Photographie (c) Studio Sebert

  • Claude Wesel Bague, Photographie (c) Studio Sebert

  • Ettore Sottsass pour Venini - Collection Confetti, Photographie (c) Studio Sebert

  • Jaeger Lecoultre - ATMOS 561 Edition Marc Newson, Photographie (c) Xavier Defaix

  • Jean Vendome, broche Pendentif Soleil et tour de cou Cible 1995, Photographie (c) Studio Sebert

  • Jean Vendome, Collection Totem, Photographie (c) Studio Sebert

  • Nécessaire cylindrique Art Déco cadeau de la reine d’Egypte, Photographie (c) Studio Sebert

  • Van Cleef & Arpels Année 1989 Photographie (c) Studio Sebert

  • Karl Lagerfeld, bracelet en métal argenté, réalisé pour le défilé Chloé en mars 1994 à Paris - collection Prêt à Porter Automne-Hiver 1994-1995 (c) Studio Sebert

  • Karl Lagerfeld, collier en métal argenté, réalisé pour le défilé Chloé en mars 1994 à Paris - collection Prêt à Porter Automne-Hiver 1994-1995 (c) Studio Sebert

1/10

Si les artistes réalisaient des sculptures à porter autour du cou, à quoi ressembleraient-elles ? Cette question, nombre de peintres ou sculpteurs y ont trouvé une réponse en s’essayant à la création de bijou, pour des résultats aussi surprenants que désirables, entre art, apparat et savoir-faire. Aujourd'hui réunies, des pièces signées par César, Arman et Niki de Saint-Phalle, mais aussi par des designers ou architectes, côtoient les plus grands noms de la joaillerie française dans une sélection exceptionnelle de la maison parisienne de vente aux enchères Piasa, à retrouver en ligne jusqu’au 24 novembre. 

 

Le style ordonné de Van Cleef & Arpels dans les années 80, les créations éclectiques de la maison Chaumet… Dans un premier volet de sa vente, du 12 au 17 novembre, Piasa met le savoir-faire joaillier français à l’honneur avec des lots de ces deux maisons parisiennes iconiques. S'y joignent des pièces de Jean Vendome, célèbre joaillier emblématique du Nouveau Réalisme dans les années 60 dont certaines des créations illuminent actuellement l’exposition “Pierres Précieuses” au muséum national d’Histoire naturelle. L’horlogerie suisse n’est pas en reste, avec une création iconique de 2008 du designer Marc Newson pour Jaeger-LeCoultre. Mais le lot phare de la vente appartient à un temps plus reculé, dans une contrée lointaine : c’est de la souveraine Nazli – reine d’Égypte de 1919 à 1936 – que provient un magnifique nécessaire de style Art Déco. 

Ettore Sottsass pour Venini - Collection Confetti, Photographie (c) Studio Sebert

Karl Lagerfeld, collier en métal argenté, réalisé pour le défilé Chloé en mars 1994 à Paris - collection Prêt à Porter Automne-Hiver 1994-1995 (c) Studio Sebert

Mais le deuxième volet de cette vente aura également de quoi surprendre : du 19 au 24 novembre, Piasa réunit artistes, architectes, et designers qui se sont essayés à la joaillerie en créant de véritables œuvres d’art portatives. Au menu, des créations de l’artiste Arman, dont les accumulations de tubes de peinture se transforment ici en broche, ou du sculpteur César, qui a reproduit ses fameuses compressions de ferrailles sous forme de colliers. On retrouve également des bijoux de la sculptrice Claude Lalanne, qui deux ans avant sa disparition signait des colliers pour le défilé Dior haute couture printemps-été 2017

 

Pour compléter ce palmarès remarquable, Piasa déniche aussi d’étonnantes créations d’architectes, telles qu’un collier graphique et pop en perles de verre coloré signé Ettore Sottsass, fondateur du groupe Memphis, ou un pendentif abstrait du Japonais Arata Isozaki, lauréat du prix Pritzker 2019. Côté mode, le non moins prestigieux créateur Karl Lagerfeld figure parmi les lots avec une parure de métal dessinée pour la collection Chloé automne-hiver 1994-1995, alors même qu'il n’officiait plus à la direction artistique de la maison depuis le milieu des années 80. Clou de la vente, des créations de la plasticienne Niki de Saint-Phalle, dont les images n’ont pas encore été dévoilées, promettent une profusion de couleurs auxquelles ses célèbres Nanas nous ont habitué.

 

 

Vente aux enchères de bijoux et montres classiques, jusqu’au 17 novembre à 21h, et bijoux d’artistes du 19 novembre à 18h au 24 novembre à 21h sur piasa.fr

Lire aussi

loading loading