Numero

216


Commandez-le
Numéro

L’objet du jour : la bague à secret Dior à Versailles

Joaillerie

Après deux premières collections de joaillerie placées sous le signe de Versailles, Victoire de Castellane décline des pièces de joaillerie à secret, rappelant les boudoirs et autres passages dérobés du célèbre château. 

En 2016 et 2017, Victoire de Castellane présentait deux collections de joaillerie inspirées par le faste et le luxe du château de Versailles, qui a largement inspiré Monsieur Dior pour ses collections de haute couture. Tandis que la première rendait hommage à la vie nocturne de la demeure de Louis XIV, la seconde s'inspirait des jardins dessinés par André Le Nôtre. 

Pour cette nouvelle collection, la directrice artistique imagine des pièces de joaillerie à secret, rappelant les boudoirs et autres pièces dérobées, qui furent le théâtre d'intrigues romanesques et historiques.

 

Véritables prouesses techniques, les pièces de joaillerie à secret dissimulent au regard, grâce à des mécaniques compliquées, des pierres précieuses ou semi-précieuses. À coulisse, à pivot ou à tiroir, les pièces extérieures renferment des vanités sculptées ou des diamants solitaires. "J’ai voulu des pierres de clair-obscur, des roses passés, des rouges plus pourpres, des pierres de lune irisées, des bleu ciel plus denses, explique la directrice artistique. Les couleurs elles-mêmes semblent un peu mystérieuses, comme des soieries."

1/4

Lire aussi

loading loading