Mais c’est sans doute le restaurant de l’hôtel qui concentre toute l’essence du projet du Mob. Dans cette vaste pièce particulièrement lumineuse en rez-de-chaussée, on découvre un véritable melting-pot visuel qui traduit l’ouverture du groupe sur les six continents : la sculpture d’un élan fait face à un portrait de Frida Kahlo, lui-même accroché au mur entre deux paires de pagaies, tandis que la cuisine ouverte est agrémentée de plumes et de plantes vertes tropicales. Au fond de la pièce, une cheminée, une large bibliothèque ainsi que plusieurs sofas bleus-gris installent un cadre définitivement cosy, idéal pour un repas convivial ou un instant de détente.

 

Soucieux de défendre, depuis l’ouverture de son premier restaurant en 2011, une cuisine éthique et qualitative, le Mob propose ici une alléchante sélection de plats méditerranéens conçus à partir de produits bio et locaux. Si les anchois, les thons et les olives présents dans les salades et pizzas viennent par exemple tout droit de Méditerranée, les tomates et la mozzarella directement d’Italie, la région lyonnaise n’est pas en reste : la tomme du beaujolais vient notamment relever plusieurs plats, et se marie parfaitement aux vins de la région. Pour profiter d’un verre à l’extérieur en toute tranquillité sans nécessairement passer par la case dîner, le bâtiment offre également un rooftop au premier étage, idéal pour des apéros ensoleillés et en musique. Une adresse à retenir aussi bien pour des virons en bord de Saône que pour un séjour à Lyon, ici appréciable sous son meilleur jour.

 

Mob Hotel Lyon Confluence, 55 quai Rambaud, Lyon 2e.