Numero

216


Commandez-le
Numéro

Le défilé Palomo Spain automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

C’est dans le décor brut d’un hangar du 19e arrondissement parisien que le label espagnol Palomo Spain présentait une collection majestueuse et électrique, imaginée à partir des différents sens du mot “ecstasy.”

Sur des beats techno joués par le DJ Kiddy Smile, d'une puissance telle qu’elle causait parfois la chute de débris de bois, les mannequins défilaient de manière cérémonielle pour présenter des pièces étonnanes où la notion d’ecstasy revêt ses deux dimensions : d’une part, l’idée d’extase au sens religieux du terme, une forme de transe mystique provoquée par une exaltation de l’âme lors de la rencontre avec Dieu. D’autre part, l’ecstasy en tant que drogue récréative très répandue dans les rave parties, provoquant une bouffée de sérotonine et une vague d’amour désinhibée. Particulièrement liée à la club culture, cette seconde référence transparaît ici dans les imprimés colorés effet graffiti imaginés par l’artiste Sébastien Sans-Arcidet qui habillent des chemises, doublures de cols ou sweatshirts à poches. Quelques larges pantalons et anoraks, peu habituels dans le vestiaire proposé par le label espagnol, corroborent également cette influence. 

 

Mais l’opulence baroque chère au créateur Alejandro Gomez Palomo n’est jamais loin, apparente aussi bien dans ses coupes très affûtées imitant les costumes d’époque que dans ses somptueux matériaux et couleurs inspirées par les peintures du Greco : des vestes cintrées réinterprètent les épaulettes des costumes de matador dont les larges cols cassés sont pris dans l’emmanchure, des chemises blanches se décorent de jabots et froufrous, des empiècements en dentelle de Chantilly ornent des vestes immaculées, des motifs floraux inspirés de l’art perse se trouvent damassés sur des pantalons ou vestes tandis que des cuissardes lacées réalisées en collaboration avec New Rock Shoes portent un imprimé python. 

 

Telle la cape des rois, la traîne d’un long manteau en épais velours rouge dote l’allure d’une certaine majesté, reflétée dans les costumes précieux pourvus de chaînes de perles blanches pendantes qui accompagnent la démarche, résultats d’une collaboration avec Swarovski. Les trois silhouettes finales, des ensembles en velours aussi amples que structurés sublimés par des broderies somptueuses, ne font pas ne doute : l’homme Palomo Spain est un monarque d’un temps nouveau, dont les rêveries luxueuses emmènent vers un monde extatique. 

1/35

Lire aussi

loading loading