Numero

218


Commandez-le
Numéro

Le défilé Maison Margiela printemps-été 2019

Fashion Week

Annonçant la sortie de son parfum Mutiny, Maison Margiela a présenté une collection printemps-été 2019 pleine de jeunesse et d'énergie.

C’est à l’occasion de son défilé printemps-été 2019 que Maison Margiela a choisi d’annoncer le lancement de sa nouvelle fragrance Mutiny. En pénétrant dans la galerie du Grand Palais, on découvre à grand renfort d’écrans géants la campagne à l'esthétique rétro et les 6 égéries – Sasha Lane (actrice), Molly Bair (mannequin), Teddy Quinlivan (mannequin transexuelle), Princess Nokia (rappeuse), Willow Smith (chanteuse), Hanne Gaby Odiele (mannequin intersexe) – qui chacune ont vécu un combat pour s’accepter et se faire accepter. Quatre ans après sa nomination à la direction  artistique de la maison, John Galliano opère ainsi sa plus grosse prise de position pour Maison Margiela : jeunesse, authenticité, rébellion.

 

Par la suite, sur une version techno de Tainted Love, les mannequins présentent une collection printemps-été 2019 qui gomme toute notion de féminité et de masculinité. Loin des looks trappeur de l’hiver, les références ici nous transportent plutôt dans le Londres rock des années 80, la touche Margiela en plus. Un retour aux sources pour le créateur espagnol qui a étudié à la Central Saint Martins School : détails nomades, jeux de découpes, traces de coupe, manches imbriquées dans le corps du vêtement, jacquards dorés, quelques touches rose bonbon, révélant une exentricité parfaitement maîtrisée.

1/33

Lire aussi

    3 choses à retenir de la collection Celine printemps-été 2021

    Après une collection homme printemps-été 2021 pensée comme une ode à l’adolescence et au clubbing, Hedi Slimane imagine une collection femme pour celles qui ont 20 ans en 2020. Découvrez trois choses à retenir.

    Pour sa collection automne-hiver 2020-2021, Hedi Slimane proposait un vestiaire homme et femme qui croisait les codes de la bourgeoise à l’esprit new wave des années 70, à travers des silhouettes affûtées tout en luxe discret et élégant. En juillet dernier, le styliste français présentait une collection masculine printemps-été 2021 s’inspirant des stars de TikTok, telle une ode à l’adolescence et au clubbing, sur une playlist du rappeur Tiagz. Dans la continuité de cette réflexion sur la jeunesse d’aujourd’hui, Hedi Slimane a dévoilé une collection femme printemps-été 2021 où les codes bourgeois sont confrontés à une esthétique sportswear pour un nouveau cool ultra contemporain. 

     

    Les joggings, survêtements, vestes et anoraks se déclinent dans des matières soyeuses et légères ornées de motifs maillons ou du logo. Ces éléments typiques du vestiaire sportswear sont associés ici à des Perfecto en cuir, des vestes tailoring ou des robes en soie, pour une allure élégante et décontractée. 

     

    Les jeans slims et flare laissent la place à un nouveau modèle droit et taille haute nommé “Fold”, et se portent avec des crop tops en soie, des tee-shirts sport ou des chemises classiques, tandis que les vestes en tweed et des mailles moelleuses parachèvent les looks.  

     

    Enfin, les casquettes sont omniprésentes, tandis que la ballerine - en cuir et ultra-plate - opère son grand retour. Les silhouettes s'accompagnent aussi de sneakers immaculées ou des boots rangers et façon randonnée. Un nouveau sac, le “lunch box”, fait également son apparition avec sa forme rigide et déclinée en cuir ou osier tressé. 

    Mugler célèbre la force des femmes avec sa collection printemps-été 2021

    Passé maître dans l'art de sublimer le corps de toutes les femmes et d'exalter leurs forces, Casey Cadwallader dévoile une collection printemps-été 2021 pour Mugler à la sensualité théâtrale et architecturale.

    Tandis que Mugler dévoile sa collection printemps-été 2021, la maison annonce également un nouveau calendrier. Ainsi les quinze looks présentés aujourd'hui constituent uniquement la première partie d'une collection, dont la suite sera dévoilée à l'occasion de la prochaine fashion week en mars prochain, selon une logique de see-now/buy-now. 

     

    Dans la continuité de ses collections Casey Cadwallader, directeur artistique depuis 2018, perpétue l'héritage de la maison Mugler en réinterprétant le power-suit et les pièces lingerie qui viennent souligner ou dévoiler les courbes du corps féminin. Les jeux de coupes et de découpes ainsi que les lignes structurées des créations rappellent indéniablement l'attrait du créateur américain pour l'architecture, et offrent un contraste puissant avec des pièces seconde peau en tulle stretch. Par ailleurs, le casting est une fois de plus très éclectique et inclusif, célébrant tous les corps et toutes les femmes. Une façon de montrer que force et féminité se retrouvent davantage dans l'attitude et la confiance en soi. 

    Glamour et sophistication chez Junya Watanabe printemps-été 2021

    Généralement les collections de Junya Watanabe évoluent davantage entre une esthétique punk et des expérimentations des coupes et des matières. Ici le créateur japonais qui évolue dans le giron de Commes des Garçons depuis plus de 30 ans rompt avec ses codes habituelles pour proposer une collection printemps-été 2021 glamour teintée de sportswear. 

     

    C'est une collection qui reproduit les costumes portés par les stars dans mes souvenirs. Mes souvenirs sont monochromes et j'ai créé une séance photo avec quatre stars de fiction,” explique-t-il.  Ainsi derrière les photos en noir et blanc, on devine que les looks se déclinent dans les mêmes tonalités, ce qui leur confèrent un aspect intemporel et élégant. À la fois sobre et sophistiquée, la collection fait également la part belle aux jeux de superpositions et transparences avec des créations sensuelles au tombé dramatique ou aux volumes aériens et gonflés. La paillette est de mise, avec bon nombre de créations brodées de sequins en all-over ou patchwork. Tandis que les bijoux, principalement des colliers, sont en perle ou en studs, croisant les esthétiques bourgeoises et punk.

loading loading