Numero

217


Commandez-le
Numéro

Le défilé Dries Van Noten automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

Dries Van Noten irradie le décor sombre de l’Opéra Bastille d’une collection somptueuse où lumières et couleurs émanent des plus petits détails.

Après une collaboration remarquée avec Christian Lacroix, le créateur belge revient aux fondamentaux de son label : l’association savante d’imprimés semblant de prime abord incompatibles, le croisement de matériaux mats et brillants, lisses et texturés, le travail méticuleux de broderie et les imprimés floraux somptueux. Une fois de plus, ces derniers se voient mis en majesté avec cette nouvelle collection où leur dessin rappelle les motifs à fleurs des années 70, que l’on pouvait trouver jadis sur les tapisseries ou les tissus d’ameublement. Dès la troisième silhouette, une explosion de couleurs vives et saturées vient parsemer les iris d’une robe en velours. Ce même imprimé, où des touches de pourpre, de vert pomme, de jaune et de rose attrapent le regard, se voit déclinées au fil des ensembles sur des soies, des viscoses et même le PVC transparent d’un manteau imperméable. 

 

La profusion de motifs et de textures est pourtant loin de se limiter à une même base : tour à tour, Dries Van Noten propose des capes scintillantes ornée de lignes pailletées, des châles en dévoré, des costumes en brocart, en taffetas de soie brodés, en tissus agrémentés de Lurex ou en popeline agrémentées de sequins, mais également des pantalons et robes en tartans. Les détails dévoilent des vestes en quilting, une technique anglaise de matelassage quadrillé, des robes et vestes froncées afin de leur attribuer du volume ou encore des petites pièces circulaires iridescentes cousues aux tissus afin d’y dessiner des arabesques. On découvre également l’utilisation de motifs reptile en trompe l’œil : l’imprimé python qui décore un manteau est en réalité peint sur le drap de laine, tandis que l’imprimé crocodile est intégré au coton. Des boas et vestes décorés de plumes de coq complètent des silhouettes qui, ici rassemblées, déroulent une collection lumineuse d’une grande richesse visuelle.

1/65

Lire aussi

loading loading