Numero

217


Commandez-le
Numéro

Le défilé Charles Jeffrey Loverboy automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

Illuminé comme une nuit étoilée par une boule disco, le décor somptueux du Battersea Arts Centre servait ce samedi de théâtre à la nouvelle collection Charles Jeffrey Loverboy. 

Entre le défilé et la danse, la présentation du jeune créateur britannique faisait montre une fois de plus de son goût pour la mise en scène et l’excentricité. À l’élégance des ensembles très cintrés aux larges épaules dont l’allure rappelle l’ère victorienne se mêlent des robes, jupes et combinaisons plus streetwear, décorées d’imprimés colorés intergalactiques ou d'ensembles color blocks abstraits qui replongent au cœur des années 90. Un motif all-over de champignons dessiné, semblant tout droit sorti d'un traité de botanique, se démarque notamment de cet ensemble visuel très riche. Pour autant, le créateur ne délaisse pas son esthétique punk ni son propre héritage écossais, très manifeste lorsqu’il réinterprète le traditionnel tartan dans des pièces qui jouent volontiers sur la déconstruction et l’asymétrie. Clou du spectacle, des robes à crinoline ornées de cœur qui terminent le défilé avec majesté grâce à leurs volumes impressionnants et leurs tissus à l'effet délavé.

1/42

Lire aussi

loading loading