Numero

217


Commandez-le
Numéro

Le défilé printemps-été 2020 de Bethany Williams

Fashion Week

C’est sous une pluie battante, dans les allées verdoyantes du Garden Museum de Londres, que Bethany Williams, jeune créatrice talentueuse, présentait sa collection homme printemps-été 2020. La collection fait la part belle à la laine, au denim et aux matières plastiques récupérées dans les océans, le tout recyclé pour créer un vestiaire surprenant et coloré. Inspiré par sa collaboration avec Spires, une organisation caritative venant en aide aux sans-abris et aux personnes en difficulté ou isolées.

1/18

Bethany Williams, créatrice anglaise écoresponsable, présentait le 10 juin dérnier une quatrième collection résolument personnelle. Des pièces originales, colorées et profondément axées sur la solidarité. Ayant reçu cette année le prix LVMH, Williams travaille à l’évolution sociale et environnementale du milieu de la mode, tant sur le plan des matériaux que sur celui de la production. Sa nouvelle collection, intitulée Butterfly Café, s’inspire de son travail avec l’association caritative Spires. Dédié aux sans-abris et aux personnes défavorisées, le Spires Butterfly Café est un safe place féminin, organisé par l’association et où les femmes socialement isolées et vulnérables peuvent se sentir en sécurité. Bethany Williams s’occupe notamment des ateliers de création manuelle de l’association. Par ailleurs, la jeune femme fera don de 20 % des bénéfices de sa collection à l’organisation.

 

La jeune créatrice pense sa collection comme une grande collaboration, d’abord avec Wool and the Gang, label de laine écoresponsable qu’elle affectionne tout particulièrement depuis ses débuts. Puis avec Chris Carey’s, entreprise familiale britannique de recyclage de textile qui est à l’origine des différents denims de la collection. Bethany Williams utilise également des déchets collectés dans les océans : fils de plastique, laine et denim sont assemblés à la main par son amie, Alice Morell Evan,  par ailleurs créatrice de vêtements en maille, et par sa mère, sa fidèle assistante depuis ses débuts.

 

Pour cette collection, Bethany Williams a engagé son travail vers une interprétation plus couture caractérisée par des coupes sobres, des formes ajustées, des mélanges de couleurs et de matières. Le brillant du plastique rehausse la simplicité des silhouettes. Quant aux motifs abstraits, ils sont l’œuvre de l’illustratrice Giorgia Chiarion. La jeune dessinatrice a eu la volonté de traduire visuellement le sentiment de sécurité généré par le centre Spires, ainsi que l’itinéraire du bus, qui la nuit, y conduit. Cette saison, Bethany Williams s’est associée à Adidas Originals et a choisi le modèle de baskets Supercourt en toile blanche pour mettre en valeur les pièces qu’elle a dessinées. Collection innovante, singulière et engagée, Butterfly Café s’annonce comme un véritable succès. 

 

Lire aussi

loading loading