Numero

216


Commandez-le
Numéro

Portfolio : les cauchemars visuels de Roger Ballen

Culture

Le photographe new-yorkais Roger Ballen nous plonge dans ses souvenirs photographiques avec l’ouvrage Ballenesque. Une rétrospective sombre dans laquelle un filtre noir et blanc recouvre les hommes et les scénographies les plus étranges.

1/8

Né en 1950, le photographe new-yorkais Roger Ballen est un fanatique du contraste. Exilé en Afrique du Sud, ses travaux au sein des villages sont à l’origine d’une première série d’images intitulée “Outland” (2001). Fasciné par les scénographies  insolites et troublantes, Roger Ballen a fini par incorporer des dessins à ses tableaux vivants : “Mon travail est une réflexion sur l’absurdité de la condition humaine et une quête psychologique personnelle. Car je considère que la photographie est aussi une manière de se regarder dans le miroir”. L’ouvrage Ballenesque est une rétrospective cauchemardesque en noir et blanc, une expérience photographique atypique qui nous plonge dans l'univers presque malsain du photographe. Roger Ballen avait d'ailleurs collaboré avec le groupe sud-africain Die Antwoord en 2012 pour le clip “I Fink U Freeky”.

 

Ballenesque, aux éditions Thames & Hudson.

 

 

Die Antwoord - I Fink u Freeky

Lire aussi

loading loading