Numero

216


Commandez-le
Numéro

Le danseur Kevin Bago évoque ses traumatismes dans un court-métrage

Culture

Premier projet cinématographique de la photographe de mode Nathalie de Lopez, “Dance or Die” est un court-métrage mettant en scène le danseur Kevin Bago dans un décor urbain, où il partage le traumatise lié à la perte partielle de sa vision.

“Dance or Die” de Nathalie de Lopez et Kevin Bago

Un parc en région parisienne à la tombée de la nuit, les tours de La Défense en arrière-plan et un foulard rouge recouvrant la silhouette de Kevin Bago, Dance or Die s’ouvre sur une première scène qui annonce le ton du projet : urbain, sombre et poétique. Alors que le danseur s’engouffre dans les rues de Paris, ce dernier évoque l’incident qui l’a privé d’une partie de sa vision, provoquant un profond traumatisme raconté en quatre chapitres – articulés autour des vers du poème INVICTUS de William Henley. Comme un clin d’œil tragique au poète, qui avait lui aussi été privé d’une partie de ses fonctions motrices alors qu’il était atteint de la tuberculose, entrainant l’amputation de l’une de ses jambes. Véritable témoignage de résilience, Dance or Die plonge son spectateur dans l’intimité du danseur et le suit jusqu’au plus profond de ses pensées : “Au final, cet évènement m'a donné́ de la confiance en moi et de la motivation. J'ai moins peur de ce qui peut arriver demain”, confie Kevin Bago. Un réel portrait en mouvement, Nathalie de Lopez met en œuvre ses talents de photographe pour capturer à l’écran la théâtralité et la profondeur du récit du danseur.

 

Dance or Die, réalisation : Nathalie De Lopez, danse : Kevin Bago, disponible sur Vimeo.

Lire aussi

loading loading