Numero

216


Commandez-le
Numéro

Un buzz Twitter aura droit à son adaptation au cinéma

Cinéma

Premier film realisé d'après une série de tweets, “Zola”, dernière production de la société indépendante américaine A24, se dévoile enfin dans un court teaser intriguant. Réalisée par Janicza Bravo, cette comédie dramatique nous plonge dans la folle aventure racontée par Zola, une strip-teaseuse américaine, qui avait saisi la toile en 2015. Au casting, on retrouve Taylour Paige tenant le rôle titre, aux côtés de Riley Keough.

“Vous voulez entendre une histoire sur la façon dont moi et cette salope sommes tombées ? C'est un peu long, mais c'est plein de suspense.” Cette phrase sur laquelle s’ouvre le teaser du film Zola, prochaine production de la société américaine A24 – à qui l'on doit Get Out, Midsommar, Lady Bird, ou encore Euphoria – est aussi la première ligne d’un long thread twitter – série de tweets, émis par un même auteur, qui se succèdent pour former un contenu plus long –, composé de 148 tweets. Aujourd’hui supprimé du réseau social, le thread devenu viral à l’automne 2015 a été écrit par la stripteaseuse Aziah “Zola” Wells – @_zolarmoon sur Twitter. Présenté en avant-première lors du Festival de Sundance où il a séduit la critique, le film reprend l'histoire de la série de tweets racontant en détail comment Zola a été embarquée dans un road trip en Floride suite à sa rencontre avec Jessica, stripteaseuse elle aussi, de son copain dépressif Jarrett et de leur étrange colocataire proxénète. Zola, qui pensait aller danser dans des strip clubs au départ, s’est finalement retrouvée dans une sombre histoire de trafic à Tampa. Dès lors, de nombreuses surprises lui sont tombées dessus, incluant un kidnapping, un meurtre et une tentative de suicide.

Cet incroyable récit a retourné Internet en atteignant les tendances mondiales Twitter sous les hastags “#thestory” et “#zolastory”. Les réactions de nombreuses personnalités comme Solange, Keke Palmer, Missy Elliott, ou encore la réalisatrice Ava DuVernay se sont jointes à celles des internautes, qui ont commenté et partagé à leur tour le thread – Nicki Minaj l'ayant décrit comme l'histoire où “Spring Breakers recontre Pulp Fiction”. Très vite, les médias se sont eux aussi emparés de l'affaire et notamment le Rolling Stone Magazine qui a dévoilé un mois plus tard un grand portrait sur Aziah Wells, détaillant le processus de rédaction de ses tweets, et allant même jusqu’à tenter de retrouver les autres protagonistes de l’histoire.

 

Plusieurs années après la parution du thread, l’histoire de Zola a continué d’être au centre de nombreuses discussions pour ses détails invraisemblables qui ont mis en lumière la vie des travailleuses du sexe aux États-Unis. Lors de la rédaction des tweets, de nombreux utilisateurs du réseau social avaient ouvert la discussion sur un potentiel film reprenant le récit d’Aziah Wells, en partageant des mèmes autour de l’histoire et des idées de casting pour le film. Ces réactions ont fini par intéresser Hollywood et plusieurs producteurs qui ont obtenu la licence des tweets pour un futur projet. C’est finalement Rabbit Bandini, société de production de James Franco, qui met la main dessus avant d’abandonner le projet. Les droits sont ensuite rachetés par A24, qui a confié l’écriture et la réalisation du film à Janicza Bravo, connue pour son travail sur les séries Mrs. America, Dear White People et Atlanta. Les premières images du teaser nous plongent dans le suspense annoncé par Zola sur Twitter, en laissant découvrir le casting du long-métrage : la danseuse Taylour Paige aura le premier rôle aux côtés de Riley Keough qui interprètera Jessica. Aucune date de sortie n'a encore été annoncée.

Zola (2020), de Janicza Bravo, date de sortie encore inconnue.

Lire aussi

loading loading