Si 2018 a été marquée par la performance remarquable d'une autre Isabelle, qui répond du nom d'Adjani, dans Le monde est à toi de Romain Gavras – où elle interprète une mère possessive et filoute – 2020 semble sceller l'entrée de sa consoeur, Isabelle Huppert, dans le cercle des criminelles au cinéma. Dans le prochain film du français Jean-Paul Salomé (Les femmes de l'ombre, Arsène Lupin), celle qui a interprété une pianiste psychorigide pour l'Autrichien Michael Haneke dans La Pianiste (2001) se dévoilera sous les traits d'une mère devenue cheffe d'un trafic frauduleux. 

 

Dans La Daronne, on verra Isabelle Huppert passer d'une vie rangée à celle d'un parrain de la mafia : traduisant des écoutes téléphoniques en arabe pour la police, son personnage se met soudain à dealer du cannabis, se camouflant le visage avec de grosses lunettes noires et un foulard noué sur la tête. Un rôle qu'on ne croirait pas taillé pour elle, mais qui ne surprend pas vraiment, tant la comédienne aux deux César de meilleure actrice semble être capable de tout interpréter.

 

La Daronne, de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot, Farida Houchani et Liliane Rovère. Sortie le 25 mars 2020.