Advertising
699

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse pour se rendre compte que Trump est un malade mental.” Isabelle Adjani, l’interview vérité

 

Icône absolue, Isabelle Adjani évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive pour Numéro, les sujets les plus brûlants.

Propos recueillis par Philip Utz, Photographe : Ralph Wenig

Elle fait partie des icônes absolues qui ont marqué l’histoire du cinéma français. Isabelle Adjani incarne dans le film Carole Matthieu, qui est sorti début décembre sur les écrans, un médecin du travail en lutte contre le harcèlement. Un rôle sur mesure pour cette immense actrice aux opinions bien tranchées, qui évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive, les sujets les plus brûlants. Retrouvez quelques extraits fracassants de cet entretien à retrouver en kiosque dans le Numéro de décembre 2016.

 

 

 

“ De temps en temps, l'anonymat me paraît être un nirvana. Je me dis : “Il n'y a rien de plus chic, rien de plus cool, rien de plus glam que d'être un illustre inconnu.

 

[...]

 

“Je ressens tout de manière ultra, ultra-sensible - je suis la plus grande éponge de mère, m-è-r-e, qu'on peut trouver”

 

[...]

 

 

“Finalement la vie c'est quoi ? N'est-ce pas aussi de résister en cachant à quel point on est borderline avec tout ce que l'on subit comme pressions, distorsions, manipulations - surtout aujourd'hui, avec tout ce qu'on avale, tout ce qu'on respire... On est des cobayes au cerveau endommagé”

 

[...]

 

 

“Ça fait des années, pardonnez la brutalité du propos, que je répète que nous laissons nos enfants se faire dévorer, que nous vivons dans une société pédophile...”

 

[...]

 

 

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse, comme moi, pour se rendre compte que Trump est un malade mental.”

 

[...]

 

 

“Vladimir Poutine, Theresa May et Donald Trump... si le Front national passe, on pourra saluer les quatre cavaliers de l'Apocalypse.”

 

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le Numéro Féérie de décembre 2016, disponible en kiosque et sur iPad.

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l’application iPad Numéro

4 festivals de films s’invitent au cinéma la Clef
743

4 festivals de films s’invitent au cinéma la Clef

Cinéma En autogestion depuis septembre et toujours sous la menace d’une expulsion imminente, le cinéma associatif parisien la Clef continue d’offrir une programmation particulièrement riche, solidaire du cinéma indépendant. À partir de ce soir et pour quatre jours, le lieu donne carte blanche aux festivals de films qui ne pourront voir le jour cette année en raison de la crise du Covid-19. En autogestion depuis septembre et toujours sous la menace d’une expulsion imminente, le cinéma associatif parisien la Clef continue d’offrir une programmation particulièrement riche, solidaire du cinéma indépendant. À partir de ce soir et pour quatre jours, le lieu donne carte blanche aux festivals de films qui ne pourront voir le jour cette année en raison de la crise du Covid-19.

Carlotta déterre deux films ultra confidentiels de l'Italien Nanni Moretti
988

Carlotta déterre deux films ultra confidentiels de l'Italien Nanni Moretti

Cinéma Le distributeur de films de patrimoine Carlotta vient tout juste d'éditer le coffret “Viva Nanni”, composé des films “Bianca” (1984) et “La messe est finie” (1985) – quatrième et cinquième films du cinéaste italien. L'occasion de découvrir les deux longs-métrages les plus confidentiels de Nanni Moretti, en versions restaurées. Le distributeur de films de patrimoine Carlotta vient tout juste d'éditer le coffret “Viva Nanni”, composé des films “Bianca” (1984) et “La messe est finie” (1985) – quatrième et cinquième films du cinéaste italien. L'occasion de découvrir les deux longs-métrages les plus confidentiels de Nanni Moretti, en versions restaurées.

Advertising
Cinéma, danse, théâtre : que nous réserve le Festival d’Automne ?
563

Cinéma, danse, théâtre : que nous réserve le Festival d’Automne ?

Culture Chaque année depuis sa création par Michel Guy en 1972, le Festival d’Automne constitue un rendez-vous international incontournable pour les amateurs d'art. De septembre à février, l’événement accueillera à Paris troupes de théâtre et de danse, opéras, rétrospectives et débats d’idées. Chaque année depuis sa création par Michel Guy en 1972, le Festival d’Automne constitue un rendez-vous international incontournable pour les amateurs d'art. De septembre à février, l’événement accueillera à Paris troupes de théâtre et de danse, opéras, rétrospectives et débats d’idées.

Les 5 vies de Roschdy Zem
743

Les 5 vies de Roschdy Zem

Cinéma En ce moment à l’affiche de “La Fille au bracelet” de Stéphane Demoustier, Roschdy Zem s’est imposé au fil des années comme l’un des visages les plus bruts du cinéma français. D’André Téchiné à Philippe Garrel, Arnaud Desplechin ou encore Rachid Bouchareb, l’acteur navigue entre les rôles d’hommes calmement imposants, avec un jeu subtil aussi bien adapté aux films d’auteur qu’au cinéma grand public. Retour sur 5 rôles qui ont façonné sa carrière. En ce moment à l’affiche de “La Fille au bracelet” de Stéphane Demoustier, Roschdy Zem s’est imposé au fil des années comme l’un des visages les plus bruts du cinéma français. D’André Téchiné à Philippe Garrel, Arnaud Desplechin ou encore Rachid Bouchareb, l’acteur navigue entre les rôles d’hommes calmement imposants, avec un jeu subtil aussi bien adapté aux films d’auteur qu’au cinéma grand public. Retour sur 5 rôles qui ont façonné sa carrière.

Noémie Merlant, l'actrice qui dévergonde le cinéma français, se confie
588

Noémie Merlant, l'actrice qui dévergonde le cinéma français, se confie

Cinéma Mercredi, l'actrice française sera à l'affiche de “Jumbo”, le premier film de la cinéaste belge Zoé Wittock où elle incarne Jeanne, une jeune femme objectophile, amoureuse d'une attraction de fête forraine. Mercredi, l'actrice française sera à l'affiche de “Jumbo”, le premier film de la cinéaste belge Zoé Wittock où elle incarne Jeanne, une jeune femme objectophile, amoureuse d'une attraction de fête forraine.

Beyoncé débarque chez Disney
137

Beyoncé débarque chez Disney

Cinéma Après avoir réalisé la bande originale du remake du “Roi Lion” et prêté sa voix au personnage de Nala en 2019, la superstar américaine renoue avec les studios Disney pour un nouveau projet d’album visuel, baptisé “Black Is King”. Entièrement écrit et réalisé par Beyoncé, le long-métrage sera disponible dès le 31 juillet prochain sur la plateforme Disney+. Après avoir réalisé la bande originale du remake du “Roi Lion” et prêté sa voix au personnage de Nala en 2019, la superstar américaine renoue avec les studios Disney pour un nouveau projet d’album visuel, baptisé “Black Is King”. Entièrement écrit et réalisé par Beyoncé, le long-métrage sera disponible dès le 31 juillet prochain sur la plateforme Disney+.