Numero

221


Commandez-le
Numéro
15

Découvrez deux chefs-d'œuvre méconnus de Francis Ford Coppola

Cinéma

Moins connus qu'“Apocalypse Now” et la trilogie du “Parrain”, "Peggy Sue s'est mariée" (1986) et "Jardins de pierre" (1987) n'en restent pas moins des chefs-d'œuvre signés Francis Ford Coppola. Ils ressortent mercredi en DVD, édités par le distributeur de films de patrimoine Carlotta. 

Kathleen Turner dans "Peggy Sue s'est mariée" (1986)

On ne peut pas dire que le réalisateur de la trilogie du Parrain et d’Apocalypse Now soit spécialement connu pour son œuvre intimiste et mélancolique. Voilà qui devrait pouvoir changer, avec la sortie en DVD et Blu-Ray de Peggy Sue s'est mariée. Chef-d'œuvre trop peu connu du grand réalisateur, ce film raconte l'histoire d'un grand amour de jeunesse. À l'âge de 40 ans, Peggy Sue se rend à la fête des anciens de sa classe. À la vue de Charlie, son amour de l'époque, Peggy s'évanouit et se réveille 25 ans plus tôt sur le lit de l'infirmerie du lycée. Brillamment interprétés par Kathleen Turner et Nicolas Cage, ce couple de jeunes adolescents nous font voyager avec autant d'humour que de nostalgie dans les années 60, et raviver en nous des sentiments d'innocence perdue. 

 

Dans Jardins de pierre, Francis Ford Coppola se tourne encore une fois vers le passé. Huit ans après l'énorme succès d'Apocalypse Now, le cinéaste entame un nouveau travail stupéfiant sur la guerre du Vietnam, dont il décide cette fois d'en dévoiler les coulisses. La mort au combat du soldat Jack Willow désespère toujours son père spirituel, le sergent Hazard (James Caan). Willow est enterré dans un grand jardin de pierre, soit le cimetière d'Arlington. La cérémonie est l'occasion pour le sergent Hazard de revenir sur la vie du jeune homme mort bien trop tôt et par là, de faire honneur à toutes ces vies de soldats sacrifiées et tiraillées de doute, de culpabilité et de fierté. 

 

Peggy Sue s'est mariée (1986) et Jardins de pierre (1987), de Francis Ford Coppola, sortie le 17 février en DVD et Blu-Ray chez Carlotta.