Numero

216


Commandez-le
Numéro

La Cinémathèque française lance son offre de VOD

Cinéma

Alors que les sites de VOD pullulent sur Internet, c’est au tour de la Cinémathèque française d’ouvrir sa plateforme de streaming au grand public. Le site intitulé “Henri”, du nom d’Henri Langlois, le père fondateur de ce temple du cinéma, offre une programmation de films rares voire inédits, diffusés au compte goutte chaque soir à 20h30. La séance inaugurale en ligne aura lieu ce jeudi.

Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque © Cinémathèque française.

En commençant avec La Chute de la maison Usher de Jean Epstein, les programmateurs de la Cinémathèque viennent directement concurrencer MUBI. Alors que le site britannique propose une sélection pointue, rassemblant notamment les films de Jodorowsky, Mizoguchi et Chantal Akerman pour le mois d’avril, la Cinémathèque inaugure ce soir sa propre plateforme de streaming avec un classique du cinéma muet. Réalisé en 1928, avec la participation de Luis Buñuel, alors assistant de Jean Epstein, le film avant-gardiste a été restauré en 1997, rendant hommage à l’incroyable inventivité de son réalisateur.

 

Le choix de ce film phare du cinéma muet n’est pas le fruit d’un pur hasard. Depuis son ouverture en 1936, la Cinémathèque, portée par Henri Langlois et ses autres fondateurs, souhaite faire connaître les films muets, tombés en désuétude avec l’arrivée du parlant. L’ouverture du site Internet de VOD, inédit dans l’histoire de l’institution, ne vient donc pas simplement s’ajouter à une liste vertigineuse de plateformes de “consommation” orgiaque d’images, mais fait suite à un désir de préservation de tout un patrimoine cinématographique méconnu. Très engagée dans la restauration de longs-métrages, la Cinémathèque accueillait d’ailleurs en mars le festival “Toute la mémoire du monde”, dédié à la projection de films remasterisés.

 

La programmation du site Henri, quant à elle, s’étend de 1898 – avec notamment des films de Paul Nadar, correspondant à la période de George Méliès et d’Etienne Jules-Marey – jusqu’à 2014, avec une sélection intitulée “Langlois vu par 13 cinéastes contemporains”. La plateforme de streaming s’inscrit par ailleurs dans l’opération #culturecheznous, lancée depuis le début du confinement, qui propose de découvrir des leçons de cinéma, près de 800 vidéos et articles, mettant en lumière un fond incroyablement riche et éclectique.

 

 

 

Henri, site de streaming de la Cinémathèque, ouverture ce soir à 20H30. 

Lire aussi

loading loading