Advertising
Advertising
05 Juin

Cannes 2020 : découvrez la sélection ACID

 

Quelques jours seulement après l’annonce de la sélection du Festival de Cannes 2020, c’est au tour du comité de sélection de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), de présenter sa propre liste. Neuf films ont été retenus, dont une majorité sont réalisés par des femmes.

Par Lolita Mang

Funambules © Les Films du Bal
1/18
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
2/18
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
3/18
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
4/18
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
5/18
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
6/18
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
7/18
Les Affluents © Perspective Films
8/18
Les Affluents © Perspective Films
9/18
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
10/18
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
11/18
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
12/18
Loin de vous j'ai grandi © Les Films du Bélier
13/18
Loin de vous j'ai grandi © Les Films du Bélier
14/18
Si le vent tombe © Sister Productions
15/18
Si le vent tombe © Sister Productions
16/18
The Last Hillbilly © Films de Force Majeure
17/18
Walden © Sedna Films
18/18
Funambules © Les Films du Bal
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
Il Mio Corpo © CLOSE UP FILMS
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
La Última Primavera © IJSWATER FILMS
Les Affluents © Perspective Films
Les Affluents © Perspective Films
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
Les graines que l'on sème © D'un film l'autre
Loin de vous j'ai grandi © Les Films du Bélier
Loin de vous j'ai grandi © Les Films du Bélier
Si le vent tombe © Sister Productions
Si le vent tombe © Sister Productions
The Last Hillbilly © Films de Force Majeure
Walden © Sedna Films

En août 2019, Vif-Argent, réalisé par Stéphane Batut, faisait une entrée discrète dans les salles obscures avec ses rêveries fantasmagoriques et ses tentatives d’introduire le réalisme magique sur les écrans français. Le film avait brillé plus tôt dans la sélection ACID, sublimant les rues d’un Paris surnaturel.

 

Cette année, suite aux mesures de confinement, le festival de Cannes n’a pu se tenir sur la Croisette comme chaque printemps. Toutefois, l’équipe du festival, avec à sa tête, Thierry Frémeaux, a souhaité conserver une sélection de films étiquetés du label “Cannes 2020”, avec en tête, The French Dispatch, le prochain film de Wes Anderson au casting cinq étoiles. Ce jeudi 4 juin, c’était autour de la programmation ACID de se dévoiler. Inaugurée en 1992, cette sélection est celle de l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion, dont le comité compte à ce jour 13 membres. Chaque année, les films labellisés ACID sont choisis parmi les oeuvres de cinéastes débutants, dont la plupart n’ont pas de distributeur.

 

Après plusieurs mois de visionnage, le comité a arrêté son choix sur 9 films, dont 5 fictions et 4 documentaires. Plus de la moitié ont été réalisés par des femmes, alors que celles-ci représentaient à peine 30 % des centaines de films proposés. Une nouveauté qu’il faut souligner est la présence le Si le vent tombe de Nora Martirosyan. En effet, le film est un coup de coeur partagé avec la sélection officielle du Festival de Cannes, puisqu'il s'y trouve également, au sein de la catégorie “premiers films”. Le long-métrage prend place dans un aéroport désaffecté d’une petite république autoproclamée du Caucase, alors qu’un expert vient inspecter les lieux, afin de donner le feu vert pour sa réouverture.

Les graines que l'on sème © D'un film l'autre

Des itinéraires croisés de trois jeunes gens dans Les Affluents à l’histoire d’un pré-adolescent vivant dans un foyer dans Loin de vous j’ai grandi, en passant par Il Mio Corpo, qui met en scène un enfant ferrailleur et un migrant nigérian, cette année, la sélection fait la part belle aux récits sur la jeunesse d’aujourd’hui, celle qui cherche sa place, dans une Europe de l’Est délabrée, ou bien sur les côtes de la Sicile. Quelques réalisateurs font leur apparition pour la second fois au sein de la sélection, comme le français Ilan Kilpper, remarqué en 2017 pour  Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête, ou bien Nathan Nicholovitch, salué en 2015, qui revient avec un long-métrage sur un deuil collectif, celui d’une adolescente “coupable” d’avoir signé un tag.

 

Les films de la sélection seront projetés à l’automne 2020 dans plusieurs salles en présence des équipes : du 25 au 29 septembre au Louxor à Paris, du 2 au 4 octobre au Comoedia à Lyon, du 8 au 11 octobre au Gyptis et à La Baleine à Marseille, ainsi qu’à la Cinémathèque de Corse et dans des festivals partenaires, en France comme à l’étranger. Malheureusement, la sélection ACID Trip, composée chaque année de trois ou quatre oeuvres consacrées à un pays précis, a été reportée à 2021. Elle devait cette année mettre en lumière les productions chiliennes.

 

 

Retrouvez la sélection complète “ACID 2020” :

 

Les Affluents de Jessé Miceli (Cambodge/France)

 

Funambules de Ilan Klipper (France)

 

Les Graines que l'on sème de Nathan Nicholovitch (France)

 

Il Mio Corpo de Michele Pennetta (Suisse/Italie)

 

The Last Hillbilly de Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe (France/Qatar)

 

Loin de vous j'ai grandi de Marie Dumora (France)

 

Si le vent tombe de Nora Martirosyan (France/Arménie/Belgique)

 

La Última Primavera de Isabel Lamberti (Pays-Bas/Espagne)

 

Walden de Bojena Horackova (France/Lituanie)

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews