Numero

216


Commandez-le
Numéro

Keith Haring : les trésors de sa collection personnelle en vente chez Sotheby’s

Numéro art

Afin de lever des fonds pour le centre LGBTQI de New York, la maison de ventes aux enchères Sotheby’s s’est associée à la Haring Foundation pour organiser une vente aux enchères consacrée à Keith Haring. Réunissant plus de 140 œuvres et objets de la collection personnelle de l’artiste américain, dont des œuvres réalisées par ses amis, celle-ci se tiendra en ligne du 24 septembre au 1er octobre prochains.

140 œuvres ayant toutes appartenu à l’artiste américain Keith Haring : telle est l'importante sélection proposée par la maison de ventes aux enchères Sotheby’s pour sa prochaine vente en ligne, qui commencera le 24 septembre pour se terminer le 1er octobre prochains. Intitulée “Dear Keith: Works from the Personal Collection of Keith Haring”, celle-ci est le fruit de l’association entre la célèbre maison de ventes et la Haring Foundation, créée par Keith Haring en 1989 afin de protéger son travail et d'œuvrer pour l’éducation et la prévention liée au SIDA. Afin de perpétuer sa visée caritative, cette dernière a décidé de mettre en vente une partie de la collection privée du plasticien new-yorkais, connu notamment pour ses peintures graphiques, colorées et engagées telles que Crack is Wack ou Ignorance is Fear.

 

Mais la vente ne saurait se réduire à des œuvres exclusivement signées par l'artiste. Parmi la sélection, on retrouve en effet de nombreuses pièces créées par ses amis, à l'instar de Jean-Michel Basquiat, Futura 2000 ou encore Kenny Scharf. Allant d'un tableau de David Bowes estimé pour 100 dollars à une sérigraphie d'Andy Warhol représentant Keith Haring avec son amant Juan Dubos et estimée à 250 000 dollars, les prix variés des lots devraient permettre à la Haring Foundation de récolter près d'un million de dollars. Les bénéfices de la vente seront ensuite reversés au centre communautaire LGBTQI de New York situé à West Village, un choix logique pour le directeur de la fondation Gil Vazquez : “Le centre incarne une grande partie de ce que Keith était : la communauté, la responsabilisation et le soutien de notre avenir, la jeunesse. Nous sommes convaincus que ce cadeau fait à cette fin pendant cette période est la bonne chose à faire.” En 1989, seulement neuf mois avant sa mort au jeune âge de 31 ans, Keith Haring avait d'ailleurs réalisé l’une de ses œuvres les plus monumentales dans les toilettes de ce bâtiment : une fresque murale en noir et blanc baptisée Once Upon A Time.

 

“Dear Keith” est un événement particulièrement significatif dans le cadre du trentième anniversaire de la mort de Keith, ajoute Gil Vazquez. “C'est comme si Keith lui-même avait rassemblé ses amis pour faire de l'art dans ce but précis.” Révélant des histoires inédites sur la vie du peintre, de ses études à la School of Visual Arts (SVA) à ses nuits au Club 57, tout en célébrant la célèbre scène artistique du New York des années 70 et 80 qui l'entourait, la riche collection mise en vente par Sotheby’s se montre avant tout autobiographique. Si la vente aura lieu en ligne, le public pourra également voir ses lots du 26 au 30 septembre prochains sur rendez-vous dans les galeries de Sotheby's situées sur l'avenue York, à Manhattan. 

 

La vente “Dear Keith: Works from the Personal Collection of Keith Haring” aura lieu du 24 septembre au 1 octobre sur le site de la maison Sotheby's

1/4

Lire aussi

loading loading