Numero

219


Commandez-le
Numéro

Le tableau de Klimt volé réapparaît dans un musée après 23 ans d'absence

Art

Retrouvé en décembre dernier après une mystérieuse absence de 23 ans, le “Portrait d’une dame” de Gustav Klimt sera de nouveau exposé au sein de la galerie d’art moderne de la ville de Plaisance en Italie à partir du 28 novembre prochain. 

"Portrait d'une Dame" (1916-1917), Gustav Klimt

Un épais mystère continue de planer sur l’enlèvement du Portrait d’une dame (1916-1917) du peintre viennois Gustav Klimt. Dérobé d’un musée de Plaisance dans le nord de l’Italie en 1997, alors que celui-ci était en travaux, le tableau a été retrouvé le 10 décembre dernier par deux jardiniers de la Galerie Ricci-Oddi, emballé dans un sac poubelle à l’intérieur d’une trappe d’aération enfouie sous des lierres. 

 

Peu de temps après cette réapparition soudaine, une lettre mystérieuse a été adressée à un journaliste d'un quotidien local de la région de Plaisance. Dans la missive, deux prétendus auteurs du vol décrivent leur retour du tableau comme "un cadeau à la ville", affirmant qu'ils auraient placé l'œuvre dans le mur de la galerie il y a maintenant quatre ans. Une confession qui, si elle n’a pas été avérée pour le moment, concorde avec la date d’expiration du délais de prescription du vol. De plus, ce ne serait pas la première fois qu’une histoire aussi invraisemblable viendrait troubler l’existence d’une œuvre du peintre autrichien : un autre dessin de Klimt, Zwei Liegende, avait déjà été dérobé dans les années 90 puis restitué par sa voleuse en 2006.

 

Si l'étrange énigme de Portrait d'une dame ne sera peut-être jamais résolue, le tableau vert-émeraude sera exposé pour la première fois depuis son larcin au sein de la galerie Ricci-Oddi de la ville de Plaisance, à partir du 28 novembre prochain. Cette fois-ci toutefois, l'œuvre sera protégée par une plaque de verre.