Advertising
Le Loewe Craft Prize reporte d'un an sa quatrième édition
698

Le Loewe Craft Prize reporte d'un an sa quatrième édition

Design Depuis quatre ans, le Loewe Craft Prize récompense chaque année une pièce et son créateur, designer ou artiste, dont la pratique met l’artisanat à l’honneur. Sa quatrième édition, qui devait dévoiler son lauréat le 19 ma prochain, vient d’être reportée au printemps 2021. Depuis quatre ans, le Loewe Craft Prize récompense chaque année une pièce et son créateur, designer ou artiste, dont la pratique met l’artisanat à l’honneur. Sa quatrième édition, qui devait dévoiler son lauréat le 19 ma prochain, vient d’être reportée au printemps 2021.

Tyler Mitchell, Peter Hujar, Nan Goldin : Paris Photo New York dévoile son catalogue
690

Tyler Mitchell, Peter Hujar, Nan Goldin : Paris Photo New York dévoile son catalogue

Photographie Du 2 au 5 avril dernier, la foire Paris Photo devait inaugurer sa toute première édition new-yorkaise. Désormais reportée en raison de la crise sanitaire actuelle, celle-ci se dévoile cependant en ligne, avec la publication du catalogue complet de tous ss participants. L'occasion d'y découvrir des œuvres de photographes émergents, tels que Tyler Mitchell et Chloe Rosser, ou plus confirmés, tels que Nan Goldin et Edward Weston.  Du 2 au 5 avril dernier, la foire Paris Photo devait inaugurer sa toute première édition new-yorkaise. Désormais reportée en raison de la crise sanitaire actuelle, celle-ci se dévoile cependant en ligne, avec la publication du catalogue complet de tous ss participants. L'occasion d'y découvrir des œuvres de photographes émergents, tels que Tyler Mitchell et Chloe Rosser, ou plus confirmés, tels que Nan Goldin et Edward Weston. 

17 icônes françaises consacrées par Pierre et Gilles
609

17 icônes françaises consacrées par Pierre et Gilles

Numéro art L’un est photographe, l’autre peintre, et tous deux forment le duo d’artistes le plus célèbre de la pop culture. On ne présente plus Pierre et Gilles, qui depuis la fin des années 70 élèvent  au rang d’idoles sacrées les plus grandes stars de notre époque par leurs portraits kitsch, colorés et parfois sensuels, faisant volontiers référence à l’iconographie religieuse. Récemment mis à l’honneur lors d'une exposition à la Philharmonie de Paris, ces collaborateurs de longue date de Numéro homme ont immortalisé les débuts de nombreuses figures de la culture francophone telles qu’Amanda Lear, Étienne Daho ou Françoise Hardy, mais également des membres de sa nouvelle scène à l’instar de Stromae, Clara Luciani et Eddy de Pretto. Retour en images sur 17 icônes françaises ayant pris part à leurs mises en scène extravagantes. L’un est photographe, l’autre peintre, et tous deux forment le duo d’artistes le plus célèbre de la pop culture. On ne présente plus Pierre et Gilles, qui depuis la fin des années 70 élèvent  au rang d’idoles sacrées les plus grandes stars de notre époque par leurs portraits kitsch, colorés et parfois sensuels, faisant volontiers référence à l’iconographie religieuse. Récemment mis à l’honneur lors d'une exposition à la Philharmonie de Paris, ces collaborateurs de longue date de Numéro homme ont immortalisé les débuts de nombreuses figures de la culture francophone telles qu’Amanda Lear, Étienne Daho ou Françoise Hardy, mais également des membres de sa nouvelle scène à l’instar de Stromae, Clara Luciani et Eddy de Pretto. Retour en images sur 17 icônes françaises ayant pris part à leurs mises en scène extravagantes.

Advertising
Advertising
Marcel Dzama enchante la galerie David Zwirner : sirène, lune et papillons géants
498

Marcel Dzama enchante la galerie David Zwirner : sirène, lune et papillons géants

Numéro art Présentée en ligne, la nouvelle exposition de l'artiste canadien Marcel Dzama propose une immersion dans deux de ses récents voyages, au Maroc et au Mexique, illustrés par ses aquarelles poétiques aux portes du rêve. Une véritable invitation à l'évasion. Présentée en ligne, la nouvelle exposition de l'artiste canadien Marcel Dzama propose une immersion dans deux de ses récents voyages, au Maroc et au Mexique, illustrés par ses aquarelles poétiques aux portes du rêve. Une véritable invitation à l'évasion.

10 objets insolites transformés par Daniel Arsham, du vélo d'E.T. à Pikachu
767

10 objets insolites transformés par Daniel Arsham, du vélo d'E.T. à Pikachu

Numéro art La cristallisation et l’érosion sont à l'artiste Daniel Arsham ce que le dripping était à Jackson Pollock ou la sculpture de néons était à Dan Flavin. Moulées dans le plâtre, la résine ou le bronze, dans la calcite bleue ou verte, les sculptures de cet Américain se voient ensuite grignotées par endroits, laissant parfois apparaître d’étincelants cristaux de quartz ou de cendre volcanique mêlée à de la sélénite. Comme un inlassable exercice de style, l’Américain applique depuis une vingtaine d’années cette technique de prédilection à de nombreux objets qui matérialisent le passage du temps. Entre voitures, téléphones et ordinateurs déjà obsolètes, reproduction de chefs d’œuvres du musée du Louvre autant que d’éléments de la pop culture, tels que la bicyclette du film “E.T.” ou d’une figurine de Pikachu, découvrez 10 des objets les plus surprenants détournés par l’artiste. La cristallisation et l’érosion sont à l'artiste Daniel Arsham ce que le dripping était à Jackson Pollock ou la sculpture de néons était à Dan Flavin. Moulées dans le plâtre, la résine ou le bronze, dans la calcite bleue ou verte, les sculptures de cet Américain se voient ensuite grignotées par endroits, laissant parfois apparaître d’étincelants cristaux de quartz ou de cendre volcanique mêlée à de la sélénite. Comme un inlassable exercice de style, l’Américain applique depuis une vingtaine d’années cette technique de prédilection à de nombreux objets qui matérialisent le passage du temps. Entre voitures, téléphones et ordinateurs déjà obsolètes, reproduction de chefs d’œuvres du musée du Louvre autant que d’éléments de la pop culture, tels que la bicyclette du film “E.T.” ou d’une figurine de Pikachu, découvrez 10 des objets les plus surprenants détournés par l’artiste.

Christie's vend des photographies d'Andy Warhol pour soutenir les artistes
709

Christie's vend des photographies d'Andy Warhol pour soutenir les artistes

Art Du 28 avril au 6 mai prochains, la maison Christie's organise une vente en ligne de photographies d'Andy Warhol dont une partie des bénéfices seront reversés à sa fondation, qui développe actuellement un fonds d'urgence pour les artistes affectés par la pandémie de Covid-19. Réalisées au Polaroïd ou au Minox dans les années 70 et 80, les soixante tirages uniques de l'Américain sélectionnés pour cette vente capturent – entre autres – la poésie et la brutalité de la nature de Montauk et du Colorado.  Du 28 avril au 6 mai prochains, la maison Christie's organise une vente en ligne de photographies d'Andy Warhol dont une partie des bénéfices seront reversés à sa fondation, qui développe actuellement un fonds d'urgence pour les artistes affectés par la pandémie de Covid-19. Réalisées au Polaroïd ou au Minox dans les années 70 et 80, les soixante tirages uniques de l'Américain sélectionnés pour cette vente capturent – entre autres – la poésie et la brutalité de la nature de Montauk et du Colorado. 

À quoi ressemble le premier jeu vidéo du Centre Pompidou?
698

À quoi ressemble le premier jeu vidéo du Centre Pompidou?

Numéro art Comme une heureuse coïncidence à l'heure du confinement, le Centre Pompidou vient tout juste de dévoiler son tout premier jeu vidéo, “Prisme7”. Disponible gratuitement sur smartphone et ordinateur, celui-ci invite le joueur à constituer sa propre collection virtuelle d'œuvres d'art à travers un parcours poétique et pédagogique. Comme une heureuse coïncidence à l'heure du confinement, le Centre Pompidou vient tout juste de dévoiler son tout premier jeu vidéo, “Prisme7”. Disponible gratuitement sur smartphone et ordinateur, celui-ci invite le joueur à constituer sa propre collection virtuelle d'œuvres d'art à travers un parcours poétique et pédagogique.

Wolfgang Tillmans distribue des posters d’artistes à 50 euros
709

Wolfgang Tillmans distribue des posters d’artistes à 50 euros

Art Dans l'optique de soutenir les espaces et associations culturels indépendants très affectés par les mesures de confinement, l'artiste allemand Wolfgang Tillmans a eu une idée : inviter des artistes à réaliser des affiches inédites, qui seront ensuite distribuées par sa fondation en échange de dons de cinquante euros aux structures menacées de fermeture. Plus de quarante artistes ont à ce jour proposé leur affiche, de Elmgreen & Dragset à Elizabeth Peyton en passant par Thomas Ruff. Dans l'optique de soutenir les espaces et associations culturels indépendants très affectés par les mesures de confinement, l'artiste allemand Wolfgang Tillmans a eu une idée : inviter des artistes à réaliser des affiches inédites, qui seront ensuite distribuées par sa fondation en échange de dons de cinquante euros aux structures menacées de fermeture. Plus de quarante artistes ont à ce jour proposé leur affiche, de Elmgreen & Dragset à Elizabeth Peyton en passant par Thomas Ruff.

Banksy invite des rongeurs dans sa salle de bain
154

Banksy invite des rongeurs dans sa salle de bain

Art Il y a quelques jours, Banksy dévoilait une série de nouveaux pochoirs dans une mise en scène cocasse depuis l’intimité de sa salle de bain, dans laquelle un groupe de rats sème le chaos. Une nouveauté pour cet artiste habitué des paysages urbains qui n'a pas l'habitude de travailler depuis chez lui. Il y a quelques jours, Banksy dévoilait une série de nouveaux pochoirs dans une mise en scène cocasse depuis l’intimité de sa salle de bain, dans laquelle un groupe de rats sème le chaos. Une nouveauté pour cet artiste habitué des paysages urbains qui n'a pas l'habitude de travailler depuis chez lui.

6 œuvres de Louise Bourgeois qui révèlent ses secrets les plus enfouis
789

6 œuvres de Louise Bourgeois qui révèlent ses secrets les plus enfouis

Numéro art Il y a tout juste dix ans dans quelques semaines, l’une des plus grandes artistes du siècle dernier disparaissait, laissant derrière elle une œuvre inclassable composée de sculptures et d’installations désarticulées à la fois repoussantes, abruptes et charnelles. Fascinée par le noyau familial, la figure de la mère et le foyer, Louise Bourgeois était une plasticienne pionnière dans l’art organique, vécu par elle comme un moyen d’exorciser ses souffrances et ses traumatismes liés à l’enfance. Retour sur 6 de ses œuvres existentialistes.  Il y a tout juste dix ans dans quelques semaines, l’une des plus grandes artistes du siècle dernier disparaissait, laissant derrière elle une œuvre inclassable composée de sculptures et d’installations désarticulées à la fois repoussantes, abruptes et charnelles. Fascinée par le noyau familial, la figure de la mère et le foyer, Louise Bourgeois était une plasticienne pionnière dans l’art organique, vécu par elle comme un moyen d’exorciser ses souffrances et ses traumatismes liés à l’enfance. Retour sur 6 de ses œuvres existentialistes. 

Les mystérieuses images de James Turrell sur Instagram
598

Les mystérieuses images de James Turrell sur Instagram

Art Un espace sculpté par des faisceaux lumineux colorées qui y dessinent des formes géométriques monochromes incitant à la contemplation? Il est bien probable qu’il s’agisse là d’une œuvre de James Turrell. Depuis la fin des années 60, l’artiste californien a fait de la lumière sa matière première. Mais en 2013, un compte Instagram à son nom commence à dévoiler des photographiques intrigantes et abstraites, particulièrement réminiscentes de son esthétique caractéristique. L’Américain de 76 ans se cache-t-il vraiment derrière ces images cryptiques, sans aucune légende excepté quelques hashtags? Rien n’est moins sûr, alors qu’une faute d’orthographe dans le nom n’est pas sans interroger son authenticité. Bien que non officiel, le compte cumule tout de même près de 100 000 abonnés. Découvrez les clichés les plus mystérieux d’un profil qui pourrait bien appartenir à un imposteur passionné. Un espace sculpté par des faisceaux lumineux colorées qui y dessinent des formes géométriques monochromes incitant à la contemplation? Il est bien probable qu’il s’agisse là d’une œuvre de James Turrell. Depuis la fin des années 60, l’artiste californien a fait de la lumière sa matière première. Mais en 2013, un compte Instagram à son nom commence à dévoiler des photographiques intrigantes et abstraites, particulièrement réminiscentes de son esthétique caractéristique. L’Américain de 76 ans se cache-t-il vraiment derrière ces images cryptiques, sans aucune légende excepté quelques hashtags? Rien n’est moins sûr, alors qu’une faute d’orthographe dans le nom n’est pas sans interroger son authenticité. Bien que non officiel, le compte cumule tout de même près de 100 000 abonnés. Découvrez les clichés les plus mystérieux d’un profil qui pourrait bien appartenir à un imposteur passionné.

Jeanne Vicerial repense le vêtement depuis la Villa Médicis
709

Jeanne Vicerial repense le vêtement depuis la Villa Médicis

Mode Suite à la mise en quarantaine de nombreux pays, les réseaux sociaux regorgent d’initiatives lancées par des artistes. Depuis son atelier à la Villa Médicis, où elle est actuellement résidente, Jeanne Vicerial dévoile chaque jour une nouvelle pièce construite autour de son propre corps, faite de fleurs, de fils et de cordes tressées. Au-delà de ce projet, cette première doctorante en design de mode en France vient de terminer une thèse fondée sur la création d’une machine qui révolutionnerait la fabrication du vêtement. Quelques semaines avant le confinement, Numéro rencontrait la chercheuse, de passage à Paris, afin de revenir sur son parcours hors du commun.    Suite à la mise en quarantaine de nombreux pays, les réseaux sociaux regorgent d’initiatives lancées par des artistes. Depuis son atelier à la Villa Médicis, où elle est actuellement résidente, Jeanne Vicerial dévoile chaque jour une nouvelle pièce construite autour de son propre corps, faite de fleurs, de fils et de cordes tressées. Au-delà de ce projet, cette première doctorante en design de mode en France vient de terminer une thèse fondée sur la création d’une machine qui révolutionnerait la fabrication du vêtement. Quelques semaines avant le confinement, Numéro rencontrait la chercheuse, de passage à Paris, afin de revenir sur son parcours hors du commun.   

loading
Plus d'articles