Advertising
Quand les artistes parlent de leurs galeristes : Larry Gagosian vu par Jenny Saville
777

Quand les artistes parlent de leurs galeristes : Larry Gagosian vu par Jenny Saville

Numéro art Cheffe de file des Young British Artists dans les années 90, Jenny Saville se fait remarquer avec ses peintures de nus saisissantes. À l'occasion de notre série d'été revenant sur les histoires exceptionnelles entre les artistes et leurs galeristes, la peintre britannique Jenny Saville évoque sa relation singulière avec le galeriste Larry Gagosian, fondateur de la méga-galerie du même nom, qui l’a introduite dans le New York de Willem De Kooning. Cheffe de file des Young British Artists dans les années 90, Jenny Saville se fait remarquer avec ses peintures de nus saisissantes. À l'occasion de notre série d'été revenant sur les histoires exceptionnelles entre les artistes et leurs galeristes, la peintre britannique Jenny Saville évoque sa relation singulière avec le galeriste Larry Gagosian, fondateur de la méga-galerie du même nom, qui l’a introduite dans le New York de Willem De Kooning.

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans
496

Notre monde digital est-il encore humain ? Réponse avec l'artiste Cécile B. Evans

Numéro art Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo. Inspirée par les réflexions poétiques et éthiques d’Alessandro Michele, directeur de la création de Gucci, l’exposition “No Space, Just A Place – Eterotopia” invite les artistes à imaginer un autre futur. Cécile B. Evans y explore ce que signifie être “humain” dans une exceptionnelle installation vidéo.

Histoire d'un duo légendaire de l'art : Niele Toroni et Marian Goodman
777

Histoire d'un duo légendaire de l'art : Niele Toroni et Marian Goodman

Numéro art Figure tutélaire de l’art minimal, célèbre pour ses empreintes de pinceau n°50 se multipliant sur ses toiles, Niele Toroni développe dès 1989 une amitié avec la grande galeriste new-yorkaise. Il est d'ailleurs jusqu'au 25 juillet à l'affiche d'une exposition dans son espace parisien, au sein de laquelle il présente des toiles récentes. Récit d'une rencontre et d'un duo professionnel et amical. Figure tutélaire de l’art minimal, célèbre pour ses empreintes de pinceau n°50 se multipliant sur ses toiles, Niele Toroni développe dès 1989 une amitié avec la grande galeriste new-yorkaise. Il est d'ailleurs jusqu'au 25 juillet à l'affiche d'une exposition dans son espace parisien, au sein de laquelle il présente des toiles récentes. Récit d'une rencontre et d'un duo professionnel et amical.

Advertising
Advertising
Quand les galeristes parlent de leurs artistes: Danh Vo vu par Mathieu Paris
879

Quand les galeristes parlent de leurs artistes: Danh Vo vu par Mathieu Paris

Numéro art Pour ce nouvel épisode de cette série d'été, le directeur parisien de la galerie White Cube revient sur sa fascination pour Danh Vo, capable de faire dialoguer Coca-Cola et Jésus Christ. Pour ce nouvel épisode de cette série d'été, le directeur parisien de la galerie White Cube revient sur sa fascination pour Danh Vo, capable de faire dialoguer Coca-Cola et Jésus Christ.

Carol Civre, l'artiste qui glorifie le corps féminin dans un monde 100% digital
496

Carol Civre, l'artiste qui glorifie le corps féminin dans un monde 100% digital

Numéro art Remarquée pour ses personnages féminins modélisés en 3D dont les apparences avoisinent les déformations d'un filtre Instagram ou d'un jeu vidéo, la jeune artiste new-yorkaise Carol Civre compose un monde intégralement numérique dans lequel les femmes scintillent et triomphent dans toute leur diversité. Derrière son esthétique singulière se lit un regard nouveau sur le corps et ses représentations, mais également l'affirmation d'une nouvelle forme d'expression née par et pour le support digital.  Remarquée pour ses personnages féminins modélisés en 3D dont les apparences avoisinent les déformations d'un filtre Instagram ou d'un jeu vidéo, la jeune artiste new-yorkaise Carol Civre compose un monde intégralement numérique dans lequel les femmes scintillent et triomphent dans toute leur diversité. Derrière son esthétique singulière se lit un regard nouveau sur le corps et ses représentations, mais également l'affirmation d'une nouvelle forme d'expression née par et pour le support digital. 

Robin Plus, photographe d'un monde fragile et digne héritier de Wolfgang Tillmans
709

Robin Plus, photographe d'un monde fragile et digne héritier de Wolfgang Tillmans

Numéro art À peine diplômé de l'ENSP d'Arles, le jeune photographe français Robin Plus y présente jusqu'au 3 août sa première exposition personnelle. L'occasion de découvrir, dans l'intimité d'un appartement, la force de ses portraits et mises en scène traduisant toute la fragilité de notre monde contemporain.  À peine diplômé de l'ENSP d'Arles, le jeune photographe français Robin Plus y présente jusqu'au 3 août sa première exposition personnelle. L'occasion de découvrir, dans l'intimité d'un appartement, la force de ses portraits et mises en scène traduisant toute la fragilité de notre monde contemporain. 

L'artiste Kehinde Wiley convoque les visages du monde entier à Cannes
143

L'artiste Kehinde Wiley convoque les visages du monde entier à Cannes

Numéro art Jusqu'au 1er novembre prochain, le portraitiste officiel de Barack Obama Kehinde Wiley nous donne rendez-vous au Centre d’Art de La Malmaison à Cannes pour sa toute première exposition personnelle de cette envergure en France. Intitulée “Kehinde Wiley : Peintre de l’épopée”, l’exposition retrace le travail plastique de l’artiste peintre américain et son regard incisif sur les représentations du pouvoir dans l’histoire de l’art. Jusqu'au 1er novembre prochain, le portraitiste officiel de Barack Obama Kehinde Wiley nous donne rendez-vous au Centre d’Art de La Malmaison à Cannes pour sa toute première exposition personnelle de cette envergure en France. Intitulée “Kehinde Wiley : Peintre de l’épopée”, l’exposition retrace le travail plastique de l’artiste peintre américain et son regard incisif sur les représentations du pouvoir dans l’histoire de l’art.

L'artiste Petrit Halijaj fait son nid fleuri dans le palais de Cristal de Madrid
486

L'artiste Petrit Halijaj fait son nid fleuri dans le palais de Cristal de Madrid

Numéro art Pendant six mois, le palais de Cristal du parc Retiro à Madrid se transforme en immense nid peuplé de fleurs géantes et d'oiseaux saugrenus. Réalisée par l'artiste kosovar Petrit Halijaj, cette impressionnante installation in situ se fait l'écho d'un récit intime et autobiographique empli d'émotion.  Pendant six mois, le palais de Cristal du parc Retiro à Madrid se transforme en immense nid peuplé de fleurs géantes et d'oiseaux saugrenus. Réalisée par l'artiste kosovar Petrit Halijaj, cette impressionnante installation in situ se fait l'écho d'un récit intime et autobiographique empli d'émotion. 

Mercedes-Benz et Virgil Abloh dévoilent une mystérieuse collaboration
901

Mercedes-Benz et Virgil Abloh dévoilent une mystérieuse collaboration

Design Après une collection de meubles exposés à la galerie Kreo, Virgil Abloh est invité par Mercedes-Benz à sublimer l'iconique Mercedes-Benz G-Class à travers un mystérieux projet artistique appelé Geländewagen.      Après une collection de meubles exposés à la galerie Kreo, Virgil Abloh est invité par Mercedes-Benz à sublimer l'iconique Mercedes-Benz G-Class à travers un mystérieux projet artistique appelé Geländewagen.     

Les 5 visages d'Yves Klein au Centre Pompidou-Metz
836

Les 5 visages d'Yves Klein au Centre Pompidou-Metz

Numéro art Au cœur d'une grande exposition au Centre Pompidou-Metz, qui explore aussi bien son œuvre que la quête d'infini partagée par plusieurs artistes de son époque, Yves Klein a définitivement marqué la deuxième moitié du XXe siècle par ses œuvres radicales et son regard visionnaire jusqu'à sa disparition prématurée en 1962. Entre peinture et sculpture, architecture et performance, sa pratique plurielle animée par une indéfectible ambition invite à revenir sur les différents volets de son œuvre, reflets de ses multiples facettes.  Au cœur d'une grande exposition au Centre Pompidou-Metz, qui explore aussi bien son œuvre que la quête d'infini partagée par plusieurs artistes de son époque, Yves Klein a définitivement marqué la deuxième moitié du XXe siècle par ses œuvres radicales et son regard visionnaire jusqu'à sa disparition prématurée en 1962. Entre peinture et sculpture, architecture et performance, sa pratique plurielle animée par une indéfectible ambition invite à revenir sur les différents volets de son œuvre, reflets de ses multiples facettes. 

loading
Plus d'articles