Advertising
Advertising
09 Juin

Qui a dessiné les souliers de la reine Elisabeth II pour son couronnement?

 

Le 2 juin 1953, Elisabeth II était couronnée à l'abbaye de Westminster. Découvrez quel créateur français a signé les souliers qu'elle portait ce jour-là.

par Léa Zetlaoui

Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
1/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
2/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
3/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
4/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
5/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
6/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
7/7
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
Vivier Queen Sandal par Roger Vivier
  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

  • Le 2 juin 1953, Elisabeth II devint officiellement reine d'Angleterre après une extraordinaire cérémonie organisée au sein de l'abbaye de Westminster à Londres et retransmise pour la première fois à la télévision. Robe d'apparat brodée des emblèmes floraux des pays du Commonwealth, manteau de velours de soie et doublé d'hermine, la toilette royale signée Norman Hartnell reflétait le faste de cet évènement dont le budget est estimé à plus d'un million et demi de livres sterling à l'époque (environ 62 millions d'euros aujourd'hui).

     

    Et pour accompagner cette tenue exceptionnelle, la reine Elisabeth II fait appel au chausseur français Roger Vivier. Surnommé “le Fragonard de la chaussure”, Roger Vivier est devenu célèbre pour avoir popularisé le talon aiguille et signé des créations pour le couturier Christian Dior. Si ces chaussures incarnent l'élégance à la française, la paire qu'il imagine pour la reine d'Angleterre est tout simplement majestueuse : une sandale en sublime cuir bronze agrémentée d'une fleur de lys découpée sur l’avant du pied et un talon pavés de rubis. 

     

    Cette année, Gerhard Felloni, directeur artistique de la maison depuis 2018, réinterprète ce modèle et en propose une version davantage contemporaine : talon alongée, cuir métallisé ou veau velour, nouveaux coloris, bouts carrés, cristaux plutôt que pierres précieuses... Une paire de sandales exceptionnelles désormais accessibles pour tous. 

     

    Vivier Queen Sandal par Roger Vivier, uniquement disponible en boutique, et reconduite sur l’hiver.

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews