Numero

217


Commandez-le
Numéro

Christina Ricci découpe Dianna Agron pour Roger Vivier

Accessoires

La célèbre chaussure Belle Vivier, escarpin iconique de la maison Roger Vivier, entre en scène dans un décor magique aux côtés des stars hollywoodiennes Christina Ricci et Dianna Agron dans un nouveau film imaginé par Gherardo Felloni.

 

1/7

Dans un théâtre à l’italienne, un parterre de spectateurs assiste, attentif, à un spectacle de magie. La prestidigitatrice n’est autre que Christina Ricci, dans un costume à mi-chemin entre la bunny girl et le garçon de café. Son regard parcourt la salle, ou plutôt scrute avidement les souliers de son public, en quête de la paire parfaite. Ses yeux se posent soudain sur les Belle Vivier de Dianna Agron. Accueillie sur scène, l’actrice de Glee est enfermée dans une boîte pour le fameux tour de la femme coupée en deux. Ce tour n’est en réalité qu’un subterfuge de Christina Ricci pour voler les précieux souliers aux pieds de la volontaire. En coulisses, la magicienne kleptomane ouvre une malle et présente son impressionnante collection d'escarpins Roger Vivier, tout en murmurant “Abracashoes !”.

 

Abracashoes est le dernier projet du directeur artistique Gherardo Felloni. Le créateur italien a invité deux de ses actrices fétiches pour ce film plein d’humour, en l’honneur de la paire iconique de la maison Roger Vivier : la Belle Vivier. Créée pour la collection Mondrian d’Yves Saint Laurent en 1965, les escarpins deviennent mythiques en 1967, aux pieds de Catherine Deneuve qui incarne Belle de Jour pour Luis Buñuel. Après avoir chaussé Jackie Kennedy, Farah Diba, Marlene Dietrich et Mistinguett, la Belle Vivier se pare de centaines de perles scintillantes à l’occasion de ce film aux accents hollywoodiens.

Lire aussi

loading loading