Numero

Le défilé Hermès automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

À travers des couleurs primaires puis telluriques, le vestiaire Hermès se déploie comme une démonstration d'élégance. 

1/55

Autour d’une forêt d’obstacles équestres, les premiers mannequins avancent dans des tenues immaculées. Comme un écho de couleurs, la peinture des barres colorées se retrouvent au cœur des vêtements, teintées de nuances primaires. Rouges, bleues, vertes et jaunes, les coupes sont droites et affirmées, et les silhouettes s’imbriquent et se répondent comme les pièces géométriques d’un même puzzle. Matériau iconique de la maison Hermès, un cuir souple et brillant façonne blazers, jupes et parkas, dans des nuances noires puis telluriques.  

 

Nadège Vanhee-Cybulski compose un vestiaire plein d’élégance et de sobriété évoquant par endroit les années 60, comme les salopettes futuristes ou les jupes trapèzes à bretelles, évoquant les années 60. Les boutons des vestes et manteaux sont (dé)placés sur le côté, insufflant l’asymétrie au cœur des tailleurs traditionnels. À travers des tissus unis aux matières nobles, la créatrice dessine des silhouettes intemporelles, enrichies de ces petits détails audacieux.

Read more

loading loading