125

“Hi-Nikki”, le nouvel ouvrage évènement de Nobuyoshi Araki publié par la Fondation Cartier

 

Le photographe culte japonais Nobuyoshi Araki publie un nouveau recueil photographique intimiste aux Éditions Fondation Cartier pour l'art contemporain.

Marion Ottaviani

Toutes images : © Nobuyoshi Araki

Courtesy Taka Ishii Gallery

 

Après son importante rétrospective au musée Guimet achevée en septembre, Araki s'illustre une nouvelle fois à Paris via la sortie d'une nouvelle bible photographique. Fruit du lien solide établi entre le photographe et la Fondation Cartier pour l'art contemporain depuis son exposition Journal Intime de 1985, Hi-Nikki est l'illustration du concept de “faux journal intime” inventé par l'auteur dans les années 80. Celui-ci avait ainsi défini son travail intimiste parfois autobiographique, consistant à capturer le quotidien avec un regard brûlant, parfois voyeuriste et nourri par l'érotisme (on connait notamment ses clichés inspiré par le Kinbaku-bi, art du bondage japonais).

 

À l'occasion de son 30ème anniversaire célébré en 2014, le musée a donc proposé à l'artiste de prendre une photo par jour la poster sur le site internet de la Fondation. Totalement emporté par l'entreprise, Araki a fini par capturer plus de 1250 images durant l'année, résultant en un vaste kaléidoscope de sa vie mêlant instantanés des jours qui passent à Tokyo, natures mortes sensibles et portraits. Un travail titanesque qui s'infiltre au plus près de la vie personnelle du photographe de 75 ans, lequel signe ici un ouvrage indispensable à la compréhension de son œuvre fleuve. 

 

Hi-Nikki (non-diary diary), 696 pages, disponible dès maintenant aux Éditions Fondation Cartier pour l'art contemporain. 

 

Retrouvez notre article sur la collaboration Supreme x Nobuyoshi Araki

Un livre de photos témoigne de l’émergence de la scène électronique parisienne
123

Un livre de photos témoigne de l’émergence de la scène électronique parisienne

Photographie De 1991 à 1999, Olivier Degorce a écumé les soirées électroniques et les raves son appareil à la main. Aujourd'hui il publie un ouvrage réunissant ses plus belles images.  De 1991 à 1999, Olivier Degorce a écumé les soirées électroniques et les raves son appareil à la main. Aujourd'hui il publie un ouvrage réunissant ses plus belles images. 

Mais qui est donc la mystérieuse Lutz Bacher, première artiste invitée de Lafayette Anticipations?
965

Mais qui est donc la mystérieuse Lutz Bacher, première artiste invitée de Lafayette Anticipations?

Art C'est à la discrète artiste américaine que revient l'honneur, avec son exposition intitulée The Silence of the Sea, d'inaugurer la toute nouvelle fondation des Galeries Lafayette. Portrait d'une artiste aussi mystérieuse que déroutante.  C'est à la discrète artiste américaine que revient l'honneur, avec son exposition intitulée The Silence of the Sea, d'inaugurer la toute nouvelle fondation des Galeries Lafayette. Portrait d'une artiste aussi mystérieuse que déroutante. 

Le photographe Tony Frank s’invite chez Gainsbourg
899

Le photographe Tony Frank s’invite chez Gainsbourg

Photographie Du 29 mars au 10 juin, la galerie de l’Instant célèbre Serge Gainsbourg (1928-1991) à travers les clichés du photographe français Tony Frank, ami du célèbre compositeur et régulièrement invité au 5, bis rue de Verneuil. Du 29 mars au 10 juin, la galerie de l’Instant célèbre Serge Gainsbourg (1928-1991) à travers les clichés du photographe français Tony Frank, ami du célèbre compositeur et régulièrement invité au 5, bis rue de Verneuil.

Quand les portraits de Bettina Rheims rencontrent les sculptures du quai Branly
889

Quand les portraits de Bettina Rheims rencontrent les sculptures du quai Branly

Photographie Jusqu’au 3 juin prochain, le musée du quai Branly – Jacques Chirac expose des Polaroïds secrets de la photographe Bettina Rheims. Aux côtés de sculptures d’Afrique et d’Océanie, une étrange conversation surgit. Jusqu’au 3 juin prochain, le musée du quai Branly – Jacques Chirac expose des Polaroïds secrets de la photographe Bettina Rheims. Aux côtés de sculptures d’Afrique et d’Océanie, une étrange conversation surgit.

Portfolio : le photographe Peter Knapp célébré à la Cité de la mode
798

Portfolio : le photographe Peter Knapp célébré à la Cité de la mode

Photographie Du 9 mars au 10 juin, la Cité de la mode et du design célèbre la photographie de mode de Peter Knapp à travers plus de 100 clichés. Artiste star des années 60 et 70, il a marqué par son esthétique d’avant-garde et ses scénographies. Du 9 mars au 10 juin, la Cité de la mode et du design célèbre la photographie de mode de Peter Knapp à travers plus de 100 clichés. Artiste star des années 60 et 70, il a marqué par son esthétique d’avant-garde et ses scénographies.