125

“Hi-Nikki”, le nouvel ouvrage évènement de Nobuyoshi Araki publié par la Fondation Cartier

 

Le photographe culte japonais Nobuyoshi Araki publie un nouveau recueil photographique intimiste aux Éditions Fondation Cartier pour l'art contemporain.

Marion Ottaviani

Toutes images : © Nobuyoshi Araki

Courtesy Taka Ishii Gallery

 

Après son importante rétrospective au musée Guimet achevée en septembre, Araki s'illustre une nouvelle fois à Paris via la sortie d'une nouvelle bible photographique. Fruit du lien solide établi entre le photographe et la Fondation Cartier pour l'art contemporain depuis son exposition Journal Intime de 1985, Hi-Nikki est l'illustration du concept de “faux journal intime” inventé par l'auteur dans les années 80. Celui-ci avait ainsi défini son travail intimiste parfois autobiographique, consistant à capturer le quotidien avec un regard brûlant, parfois voyeuriste et nourri par l'érotisme (on connait notamment ses clichés inspiré par le Kinbaku-bi, art du bondage japonais).

 

À l'occasion de son 30ème anniversaire célébré en 2014, le musée a donc proposé à l'artiste de prendre une photo par jour la poster sur le site internet de la Fondation. Totalement emporté par l'entreprise, Araki a fini par capturer plus de 1250 images durant l'année, résultant en un vaste kaléidoscope de sa vie mêlant instantanés des jours qui passent à Tokyo, natures mortes sensibles et portraits. Un travail titanesque qui s'infiltre au plus près de la vie personnelle du photographe de 75 ans, lequel signe ici un ouvrage indispensable à la compréhension de son œuvre fleuve. 

 

Hi-Nikki (non-diary diary), 696 pages, disponible dès maintenant aux Éditions Fondation Cartier pour l'art contemporain. 

 

Retrouvez notre article sur la collaboration Supreme x Nobuyoshi Araki

Les dernières images secrètes de Marilyn Monroe
886

Les dernières images secrètes de Marilyn Monroe

Photographie Les Éditions Flammarion présentent l’ouvrage Marilyn Inédite, un document exceptionnel révélant plus de 200 clichés du photographe de mode américain Milton H. Greene. Les Éditions Flammarion présentent l’ouvrage Marilyn Inédite, un document exceptionnel révélant plus de 200 clichés du photographe de mode américain Milton H. Greene.

Tout ce qu’il faut savoir sur Irving Penn
131

Tout ce qu’il faut savoir sur Irving Penn

Photographie Irving Penn était un homme discret. On connaît, certes, quelques photos de lui, de très rares autoportraits, et aussi un certain nombre de clichés capturés lors de ses prises de vue. À la messe de son enterrement, en octobre 2009, sa famille éditera une petite brochure comportant une douzaine de portraits qui le montrent au travail. Dans ce livret, aujourd’hui très recherché par ses fans, figure aussi la liste des intervenants de son éloge funèbre. Parmi eux, sa fidèle styliste Phyllis Posnick, mais aussi Anna Wintour et Issey Miyake – preuve que la mode a joué un rôle important dans son œuvre. Irving Penn était un homme discret. On connaît, certes, quelques photos de lui, de très rares autoportraits, et aussi un certain nombre de clichés capturés lors de ses prises de vue. À la messe de son enterrement, en octobre 2009, sa famille éditera une petite brochure comportant une douzaine de portraits qui le montrent au travail. Dans ce livret, aujourd’hui très recherché par ses fans, figure aussi la liste des intervenants de son éloge funèbre. Parmi eux, sa fidèle styliste Phyllis Posnick, mais aussi Anna Wintour et Issey Miyake – preuve que la mode a joué un rôle important dans son œuvre.

Irving Penn au Grand Palais
102302

Irving Penn au Grand Palais

Photographie Irving Penn aurait eu 100 ans cette année. Pour célébrer cet anniversaire, le Grand Palais propose une immense rétrospective retraçant les soixante-dix ans de carrière du légendaire photographe américain. Elle rassemblera quelque 240 clichés entre mode, natures mortes, portraits, nus et scènes de rue. L’occasion de revoir, notamment, sa célèbre série des Petits Métiers réalisée entre 1950 et 1951.    Irving Penn aurait eu 100 ans cette année. Pour célébrer cet anniversaire, le Grand Palais propose une immense rétrospective retraçant les soixante-dix ans de carrière du légendaire photographe américain. Elle rassemblera quelque 240 clichés entre mode, natures mortes, portraits, nus et scènes de rue. L’occasion de revoir, notamment, sa célèbre série des Petits Métiers réalisée entre 1950 et 1951.   

La vie de bohème selon Ed van der Elsken
423

La vie de bohème selon Ed van der Elsken

Photographie Jusqu’au 24 septembre, le musée du Jeu de paume accueille la première rétrospective française du photographe Ed van der Elsken : La vie folle. Tantôt rebelle tantôt philosophe, le natif d’Amsterdam est avant tout un séducteur épris d’une vie de bohème. Jusqu’au 24 septembre, le musée du Jeu de paume accueille la première rétrospective française du photographe Ed van der Elsken : La vie folle. Tantôt rebelle tantôt philosophe, le natif d’Amsterdam est avant tout un séducteur épris d’une vie de bohème.

Mode, érotisme et créativité, les photos de Mert and Marcus réunies dans un livre
102

Mode, érotisme et créativité, les photos de Mert and Marcus réunies dans un livre

Mode Kate Moss fumant une cigarette avec son pied ? Le premier mannequin transexuel en couverture du Vogue Paris ? Un calendrier Pirelli à l'érotisme excessif ? Découvrez l'œuvre érotico-électrique de Mert and Marcus dans une monographie Taschen publiée cet automne. Kate Moss fumant une cigarette avec son pied ? Le premier mannequin transexuel en couverture du Vogue Paris ? Un calendrier Pirelli à l'érotisme excessif ? Découvrez l'œuvre érotico-électrique de Mert and Marcus dans une monographie Taschen publiée cet automne.

Alasdair McLellan s'expose chez Burberry
120

Alasdair McLellan s'expose chez Burberry

Photographie À l'occasion de son défilé, Burberry rend hommage à l'Angleterre du XXème siècle à travers une exposition de plus de 200 œuvres de 30 photographes et une collaboration inédite avec Alasdair McLellan. À l'occasion de son défilé, Burberry rend hommage à l'Angleterre du XXème siècle à travers une exposition de plus de 200 œuvres de 30 photographes et une collaboration inédite avec Alasdair McLellan.