“Pills to wake, pills to sleep, pills to fuck, pills to eat” portée par une succession de riffs saturés sur un rythme saccadé “Pills”, le nouveau morceau de St. Vincent enchaîne les visions hallucinées. Humanité artificielle aux gestes robotisés, images de moissonneuse-batteuse se télescopant avec celles du quotidien de foyers américains… comme "Los Ageless", "Pills", extrait du sixième album de la musicienne indie rock "Masseduction" distille avec brio ses mélodies épileptiques, pour mieux pointer les illusions de la société de consommation. Corrosif et jouissif.