Londres, 2007, le photographe américain Blake Wood rencontre Amy Winehouse par l’intermédiaire d’un ami commun. La chanteuse récompensée pour son album Back to Black (2006) vit mal sa soudaine notoriété et l’affluence constante des paparazzis devant son immeuble. Si le mariage d’Amy Winehouse avec Blake Fielder-Civil tourne au désastre, Blake Wood, lui, sort tout juste d’une rupture amoureuse. Partageant une sensibilité artistique commune et des histoires personnelles similaires, ils se lient d’amitié.

 

En concert à Paris, jouant de la batterie dans son salon transformé en studio à Camden Town à Londres, ou en maillot de bain sur la plage à Sainte-Lucie... Les images du photographe de 22 ans à l’époque, pour la plupart inédites, révèlent une autre facette de l’icône, sujet de prédilection des paparazzis. Pour Blake Wood : “Ce n’est en rien une histoire sombre ou tragique comme les médias l’ont faussement rapporté. [Amy] était une âme exceptionnelle et aimante qui remporta des victoires personnelles incroyables, et c’est ce que je vois dans ces images.

 

Les 85 clichés en couleur et noir et blanc du photographe sont accompagnés d’un texte de la célèbre journaliste américaine et critique de la culture pop : Nancy Jo Sales. Elle est connue notamment pour son enquête publiée dans Vanity Fair intitulée “Les suspects portaient des Louboutin” qui a inspiré le film The Bling Ring (2013) de Sofia Coppola, où cinq adolescents cambriolaient sans vergogne des villas de stars à L.A.

 

Le livre Amy Winehouse par Blake Wood sortira en août aux éditions Taschen.