A 25 ans, le natif du Michigan s’est installé dans le classement américain Billboard sans prévenir puis a retourné le classement iTunes dans la foulée en se classant à la troisième place du top album alternatif. Cheveux longs, veste seventies et synthés tonitruants, Garret Borns arbore fièrement sa dégaine de dandy british dans un univers glam rock décomplexé. On l’a ainsi vu arborer une tenue Gucci au Late Show de Jimmy Fallon. Après un premier EP Candy en 2014, son album Dopamine en 2015 et un disque de platine en prime pour le titre “Electric Love”, Børns surprend une nouvelle fois avec le morceau “Faded Heart”, avant-goût flamboyant de son nouvel album en préparation. Tout droit sorti d’un teen-movie des années 1980, il cultive son look androgyne et se fait rapidement remarquer pour sa voix haut perchée, au point de cumuler les “Oh mon Dieu ! J’ai toujours pensé que tu étais une fille !” sur son compte Twitter. Cette ambigüité vocale l’amuse et ne l’empêche pas de suivre les traces de l’extravagant Marc Bolan, Børns s’autorisant même quelques virées psychédéliques façon Beach Boys.