Le second jour de festivité se déroule au MuCEM (musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). La dernière installation, Images, réunit des centaines d’archives vidéo prises par Jacquemus lui-même, et nous plonge une fois de plus dans son univers ludique et joyeux. Malgré les écrans, on sent le bonheur et la bonne humeur communicative de Simon. 

 

Vers 19 heures, la place d’Armes du fort Saint-Jean prend des allures de podium géant. La foule se presse pour assister au défilé de la collection printemps-été 2017. 

 

Pour rappel, le défilé “Les Santons de Provence”, collection inspirée des petites figurines religieuses typiques du sud de la France, présenté en septembre dernier dans une tente des Tuileries, fut un réel moment de grâce. Les silhouettes, à la fois graphiques et poétiques, se succédaient sur La Force du destin de Verdi, musique choisie par la DJ Clara 3000 et présente dans le film Jean de Florette, avec, en touche finale, un sublime lever de soleil. Aujourd’hui, “Les Santons de Provence” défileront devant un coucher de soleil sur la Méditerranée. Jacquemus, jamais à court d’idées, trouve une nouvelle façon de sublimer ses créations.