933

Rencontre avec Brandon Maxwell, styliste de Lady Gaga et finaliste du prix LVMH 2016

 

Ancien assistant de Nicola Formichetti, créateur autodidacte et styliste de Lady Gaga, le Texan Brandon Maxwell est l’un des huit finalistes du prix LVMH 2016. Rencontre avec ce créateur étonnant.

Brandon Maxwell par Inez & Vinoodh.

 

Numéro : Vous êtes le styliste personnel de Lady Gaga, et un de ses proches amis. A-t-elle influencé votre vision de la mode ?

Brandon Maxwell : Lady Gaga m’influence énormément. Elle m’a appris à garder l’esprit ouvert, à ne pas avoir peur. Le fait de l’habiller pour la scène m’a beaucoup appris également, car les vêtements doivent être confortables afin de lui permettre de danser, de se mouvoir avec aisance. C’est une leçon que j’ai retenue lorsque j’ai décidé de lancer mes propres collections de mode féminine en avril 2015.

 

Vous avez aussi été l’assistant de Nicola Formichetti, à l’époque où il était lui-même le styliste de Lady Gaga, qu’avez-vous appris de lui ? 

Nicola est une personne douce et inspirante. Et il a mené tant de carrières différentes !  Grâce à lui, j’ai compris qu’on peut se renouveler sans cesse au cours d’une vie. 

Brandon Maxwell printemps-été 2016 par Angela Pham/BFA NYC

 

Votre collection automne-hiver 2016 est à la fois classique en termes de couleurs, et audacieuse en termes de coupes, avec des épaulettes sculpturales. Comment décrivez-vous votre style ?

Mon intention principale est toujours de mettre en valeur la beauté des femmes. Je construis les collections silhouette par silhouette, en drapant directement sur le corps d’un mannequin cabine. Je m’inscris dans une tradition de tailoring, d’architecture du vêtement. Je veux que mes pièces soient de parfaits classiques intemporels, qui s’adaptent à toutes les saisons. 

 

Qu’est-ce qui a changé depuis votre tout premier défilé, pour le printemps-été 2016 ?

Nos ventes ont fortement progressé, nous sommes présents dans beaucoup plus de boutiques. Aujourd’hui, j’ai une vraie clientèle. J’en suis très heureux, et cela a profondément modifié mon processus de création : désormais je dessine pour les femmes que j’ai rencontrées dans nos boutiques. Je pense à construire leur garde-robe, à répondre à leurs désirs. 

 

Contrairement à d’autres jeunes créateurs en lice pour le prix LVMH, vous étiez déjà connu du public en tant que styliste et ami de Lady Gaga, avant même de participer à la compétition. Quelle est pour vous l’importance de concours ?

J’ai connu beaucoup de succès en tant que styliste, mais rien ne garantit que j’en aurai autant en tant que créateur. Le prix LVMH est donc d’une importance cruciale pour moi, et je suis très fier de faire partie des finalistes. Pouvoir montrer son travail aux grands professionnels de l’industrie est une chance fabuleuse. Ce sera aussi une occasion pour ma mère, qui n’est encore jamais venue à Paris, de séjourner dans la ville pour la première fois, afin d’assister à la remise des prix. Si je gagne, je pourrai créer deux postes clés dans ma société, dans les domaines du design et du suivi de production. Mon but a toujours été de lancer une vraie marque de luxe américaine qui me survive.

 

www.brandonmaxwellstudio.com

 

Propos recueillis par Delphine Roche

 

 

Retrouvez nos interviews des finalistes du LVMH Prize :

Retrouvez l'interview de Glenn Martens.

Retrouvez l'interview de Matthew M. Williams du label Alyx.

Retrouvez l'interview de Christelle Kocher du label Koché.

 

 

3 choses à savoir sur le fondateur  de Neith Nyer, finaliste de l’ANDAM
123

3 choses à savoir sur le fondateur de Neith Nyer, finaliste de l’ANDAM

Mode Un nom difficilement prononçable aux consonances germaniques, des collections underground aux influences couture à la limite du punk de luxe, des adeptes recrutés parmi la jeunesse cool parisienne, le label Neith Nyer, finaliste du prix créatif de l’ANDAM intrigue. Découvrez trois choses à savoir sur un nom qui s’impose, lentement mais sûrement, dans le paysage de la mode.   Un nom difficilement prononçable aux consonances germaniques, des collections underground aux influences couture à la limite du punk de luxe, des adeptes recrutés parmi la jeunesse cool parisienne, le label Neith Nyer, finaliste du prix créatif de l’ANDAM intrigue. Découvrez trois choses à savoir sur un nom qui s’impose, lentement mais sûrement, dans le paysage de la mode.  

L'objet du jour : les hauts Sacai x The New York Times
809

L'objet du jour : les hauts Sacai x The New York Times

Mode Le label japonais Sacai et le New York Times s'associent pour présenter une collection capsule de hauts pour hommes et femmes qui intègre la campagne “Truth” initiée par le journal américain en faveur du journalisme indépendant et véridique. Le label japonais Sacai et le New York Times s'associent pour présenter une collection capsule de hauts pour hommes et femmes qui intègre la campagne “Truth” initiée par le journal américain en faveur du journalisme indépendant et véridique.

Actrice et muse de Chanel, qui est vraiment Astrid Bergès-Frisbey ?
987

Actrice et muse de Chanel, qui est vraiment Astrid Bergès-Frisbey ?

Mode La comédienne Àstrid Bergès-Frisbey mène sa carrière en se passionnant pour tous les aspects du cinéma. Du film indépendant au blockbuster, la ravissante muse de Chanel enchaîne les défis. La comédienne Àstrid Bergès-Frisbey mène sa carrière en se passionnant pour tous les aspects du cinéma. Du film indépendant au blockbuster, la ravissante muse de Chanel enchaîne les défis.

Laetitia Casta, la nouvelle égérie de J.M. Weston
852

Laetitia Casta, la nouvelle égérie de J.M. Weston

Mode Olivier Saillard a choisi comme égérie l'actrice Laetitia Casta, photographiée par Katerina Jebb, pour incarner l'esprit du label de chaussures J.M. Weston. Olivier Saillard a choisi comme égérie l'actrice Laetitia Casta, photographiée par Katerina Jebb, pour incarner l'esprit du label de chaussures J.M. Weston.

À quoi ressemblait le photographe Steven Meisel à 20 ans ?
787

À quoi ressemblait le photographe Steven Meisel à 20 ans ?

Mode Pour la campagne publicitaire homme printemps-été 2019 de Loewe, le photographe Steven Meisel a shooté le mannequin Oscar Kindelan grimé en lui-même lorsqu’il était plus jeune. Pour la campagne publicitaire homme printemps-été 2019 de Loewe, le photographe Steven Meisel a shooté le mannequin Oscar Kindelan grimé en lui-même lorsqu’il était plus jeune.

La collection croisière 2019 du label italien DROMe
888

La collection croisière 2019 du label italien DROMe

Mode Du blaser de motard au kimono, des coupes minimalistes en cuir aux imprimés japonisants, du jaune poussin et vert kaki au rose bonbon, du brillant au mat... À la fois audacieuse et sophistiquée, découvrez la collection croisière 2019 du label italien DROMe.  Du blaser de motard au kimono, des coupes minimalistes en cuir aux imprimés japonisants, du jaune poussin et vert kaki au rose bonbon, du brillant au mat... À la fois audacieuse et sophistiquée, découvrez la collection croisière 2019 du label italien DROMe.