14 Mai

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

 

Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.

Par La rédaction

Leur nom est trompeur, car les cinq hôtels Standard n’ont de commun que le nom. Soucieux de proposer à leurs clients, sur chacun de leurs sites, une expérience unique, chacun des cinq établissements cultive sa propre personnalité. Avec une décoration chaque fois différente.

 

En 1999, à l’heure de la globalisation et des grandes chaînes hôtelières standardisées, le premier hôtel Standard ouvre sur Sunset Boulevard, à Hollywood. Une nouvelle forme d’hôtellerie qui rompt avec l'uniformité et les codes convenus du luxe. En 2002, un deuxième Standard s’installe dans le quartier de Downtown L.A. Puis à Miami, en 2006, dans la baie de Biscayne. Ce n'est qu'en 2008 que Standard arrive à New York. Réalisé par le cabinet Ennead Architects, l’hôtel surplombe la High Line, ancienne voie de chemin de fer réhabilitée en parc urbain. Avec ses pilotis en béton, son toit-terrasse et ses innombrables fenêtres en bandeau l’hôtel s’inscrit dans l’héritage de l’architecture moderne développée par Le Corbusier et offre une vue imprenable sur l’Hudson River et Manhattan. Enfin en 2011, une seconde adresse new yorkaise voit le jour avec le “Standard East Village”. Installé dans l’un des quartiers les plus effervescents de la ville, l’hôtel doit sa décoration intérieure au designer italien Antonio Citterio.

Les hôtels Standard s'imposent rapidement auprès de la clientèle branchée. Design contemporain, restaurant étoilé au guide Michelin, discothèque en penthouse, spa ultra moderne. Chaque Standard cultive, à travers chacun de ses services d'exception, une personnalité unique. Plus qu'un simple séjour agréable, ils proposent tout un style de vie.

 

Prisés des célébrités – Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain, y a notamment organisé une soirée après le Met Ball à New York – les hôtels Standard sont également engagés et s’associent à plusieurs organisations telles que “Everytown for Gun Safety” qui lutte pour renforcer le contrôle des armes à feu aux États-Unis. Récemment, en marge du programme “Ring Your Rep” (abréviation de “representative”), plusieurs cabines téléphoniques ont été installées dans chacun des hôtels, pour que chaque client puisse contacter directement depuis ces cabines, ou le téléphone de leur chambre, le Congrès américain pour émettre des requêtes. L’hôtel accueille aussi régulièrement des expositions et organise des interviews de personnalités subversives telles que les deux candidats (Monet X Change et Aquaria) de la dixième saison du show de télé-réalité “RuPaul’s Drag Race”, disponibles sur le site internet des hôtels.

NuméroNews