06 Avril

3 restaurants à essayer cette semaine

 

Deviant, Jacopo et l'Hotel des Grands Boulevards, découvrez trois nouveaux restaurants et bars parisiens à essayer ce week-end. 

Par Léa Zetlaoui

Déviant, Paris X

 

Après le micro-restaurant Vivant, la pizzeria Da Graziella et le club Hôtel Bourbon, le groupe Savoir Vivre inaugure sa quatrième adresse de la rue des Petites-Écuries : le bar- comptoir Déviant. Espace sans porte, sans tables, sans chaises, Déviant reprend le concept du Vivant : un bar en marbre derrière lequel s’affairent les cuisiniers, une carte pensée par Pierre Touitou (chef du premier restaurant) et une carte des vins composée de 60 références. Sauf qu’ici, les créations culinaires (ailes de poulet, coques relevées d’huile de sésame, accras de haddock parfumés aux agrumes...) se savourent avec les doigts. On y déguste en toute convivialité son verre de vin ou son gin tonic accoudé au comptoir, que ce soit pour l’apéritif, le dîner ou en attendant l’ouverture du club.

 

39, rue des Petites- Écuries, Paris Xe, de 18 h 30 à 1 heure.

Hôtel des Grands Boulevards, Paris II

 

Après Pigalle, c’est sur les Grands Boulevards que l’Experimental Group a ins- tallé son nouvel hôtel. Ce bel immeuble du xviiie siècle est un véritable havre de paix. Au rez-de-chaussée, un bar propose trois cartes de cocktails différentes (correspondant à leur dose d’alcool) et un restaurant italien dont le menu a été confié à Giovanni Passerini. Décoration lumineuse façon patio intérieur, avec des éléments en terre cuite, une verrière, des suspensions végétales... Le reste de l’hôtel se com- pose d’une cinquantaine de chambres qui fusionnent classicisme à la française et détails façon demeure à la campagne comme des tables de chevet en bois recyclés, des têtes de lit à baldaquin en lin vieux rose, un carrelage de salle de

bains alvéolé...

 

17, bd Poissonnière, Paris IIe. Tél. 01 85 73 33 33.

Jacopo, Paris VIII

Après avoir réveillé Le Baron en 2017, l’équipe du Yeeels inaugure son nouveau bistrot, toujours situé dans le “triangle d’or”. En cuisine, le chef Thibault Sombardier revi- site les classiques de la bistronomie française : soupe à l’oignon gratinée, poireaux vinaigrette, joue de bœuf, suprême de volaille ou côtes d’agneau, agrémentés de sa touche personnelle. Pour l’am- biance, Alex Bril et Benjamin Artis ont fait appel à NB Studio, qui a transformé ce grand espace à même d’accueillir 180 couverts en un restaurant convivial. Enfin, Jacopo, installé sur les ruines d’une ancienne banque, abrite dans son sous-sol un bar caché pour déguster des cocktails comme au temps de la Prohibition.

 

5 bis, rue Vernet, Paris VIIIe. Sans réservations.

NuméroNews