12 Mai

Dior, la première collection croisière signée Maria Grazia Chiuri

 

Maria Grazia Chiuri signe la toute première collection croisière Dior 2018 présentée dans les montagnes de Santa Monica à Los Angeles. 

Par La rédaction

  • 1/15
  • 2/15
  • 3/15
  • 4/15
  • 5/15
  • 6/15
  • 7/15
  • 8/15
  • 9/15
  • 10/15
  • 11/15
  • 12/15
  • 13/15
  • 14/15
  • ©Eric Staudenmaier
    15/15
1/15
  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses. 

  • Tout en préservant l'héritage de Christian Dior, la directrice artistique propose une collection plus sauvage inspirée de l'univers du Far West, du chamanisme amérindien et des peintures rupestres de la grotte de Lascaux. Un vestiaire tout droit sorti de l'Ouest américain et de ses étendues désertiques, composé de jupes en tulle strictes, de robes aux motifs primitifs et broderies de paillettes aux nuances terreuses.