752

Demna Gvasalia repousse à nouveau les limites de Balenciaga

 

Pour la collection printemps-été 2017, Demna Gvasalia s’attaque cette fois au thème du fétichisme et à ses matières : latex, lycra...

La nomination de Demna Gvasalia à la tête de Balenciaga incarne la rencontre d’une inspiration venue de la rue, avec sa part de transgression assumée, et de la mode parisienne la plus prestigieuse, issue de l’histoire de la haute couture. Une situation génératrice d’étincelles et d’électricité, que le créateur georgien illustre avec une acuité particulière pour cette saison printemps-été 2017, sa deuxième à la tête de l’institution.

 

Outre ses codes désormais établis que sont l’oversize, les carrures appuyées et les robes fleuries, le second degré ravageur de Demna Gvasalia s’attaque cette fois au thème du fétichisme et à ses matières : latex, lycra, travaillés en drapés couture ou gainant les jambes - ou plutôt, des cuissardes moulantes. Déclinés dans des roses, violets ou rouges stridents, ces touches appuyées électrisent le tailoring impeccable, les trench-coats, les chemises à rayures banquier et autres jupes aux proportions revisitées.

 

 

  • 1/45
  • 2/45
  • 3/45
  • 4/45
  • 5/45
  • 6/45
  • 7/45
  • 8/45
  • 9/45
  • 10/45
  • 11/45
  • 12/45
  • 13/45
  • 14/45
  • 15/45
  • 16/45
  • 17/45
  • 18/45
  • 19/45
  • 20/45
  • 21/45
  • 22/45
  • 23/45
  • 24/45
  • 25/45
  • 26/45
  • 27/45
  • 28/45
  • 29/45
  • 30/45
  • 31/45
  • 32/45
  • 33/45
  • 34/45
  • 35/45
  • 36/45
  • 37/45
  • 38/45
  • 39/45
  • 40/45
  • 41/45
  • 42/45
  • 43/45
  • 44/45
  • 45/45
Le défilé Alexander McQueen automne-hiver 2018-2019
0

Le défilé Alexander McQueen automne-hiver 2018-2019

Fashion Week Tout en délicatesse, la collection automne-hiver 2018-2019 dessinée par Sarah Burton s'inspire des papillons, scarabées et autres insectes exotiques : une robe entièrement brodée, une jupe façon ailes délicates, des coupes rappelant la structure des corps, des imprimés abstraits... On retrouve, distillées dans toute la collection, des références subtiles mais particulièrement bien pensées, couplées à un artisanat d'exeption.   Tout en délicatesse, la collection automne-hiver 2018-2019 dessinée par Sarah Burton s'inspire des papillons, scarabées et autres insectes exotiques : une robe entièrement brodée, une jupe façon ailes délicates, des coupes rappelant la structure des corps, des imprimés abstraits... On retrouve, distillées dans toute la collection, des références subtiles mais particulièrement bien pensées, couplées à un artisanat d'exeption.  

Le défilé Louis Vuitton automne-hiver 2018-2019
1

Le défilé Louis Vuitton automne-hiver 2018-2019

Fashion Week Au sein du Louvre, Nicolas Ghesquière rend hommage à la femme française à travers les époques au sein d'un défilé mêlant inspirations passés, présentes et futures. Au sein du Louvre, Nicolas Ghesquière rend hommage à la femme française à travers les époques au sein d'un défilé mêlant inspirations passés, présentes et futures.

Le défilé Chanel automne-hiver 2018-2019
1

Le défilé Chanel automne-hiver 2018-2019

Fashion Week Prolongeant son élan vers la nature  – le défilé printemps-été 2018 rendait hommage aux gorges du Verdon tandis que celui de haute couture évoquait la majesté des jardins à la française – Karl Lagerfeld imagine cette fois pour Chanel une forêt au mois de septembre comme décor de son défilé automne-hiver 2018-2019. De longs pardessus en tweed, des broderies et brocarts aux formes et aux couleurs de feuilles mortes, des robes de soirée en dentelle délicate ou des mailles chaudes et enveloppes, Karl Lagerfeld invoque la poésie de l'automne. Prolongeant son élan vers la nature  – le défilé printemps-été 2018 rendait hommage aux gorges du Verdon tandis que celui de haute couture évoquait la majesté des jardins à la française – Karl Lagerfeld imagine cette fois pour Chanel une forêt au mois de septembre comme décor de son défilé automne-hiver 2018-2019. De longs pardessus en tweed, des broderies et brocarts aux formes et aux couleurs de feuilles mortes, des robes de soirée en dentelle délicate ou des mailles chaudes et enveloppes, Karl Lagerfeld invoque la poésie de l'automne.