06 Octobre

12 pièces de design d’exception du PAD Londres 2017

 

D’une table océan à des luminaires fantastiques, Numéro a sélectionné douze nouvelles pièces de design contemporain de la foire PAD London 2017.

Par Thibaut Wychowanok

MANUFACTURE DE SÈVRES

La table vase de Noe Duchaufour Lawrance et le cabinet chatoyant de Doshi Levien

 

La Manufacture de Sèvres offre cette année l’un des plus beaux stands du PAD. En renouant avec la tradition des pièces mobilières, très présentes au XVIIIème, mais en la réactualisant totalement avec des designers contemporains, l’institution fait mouche. Pour preuves : une sublime table en aluminium de Noe Duchaufour Lawrance avec un vase de Sèvres sur lequel est installé un plateau en aluminium anodisé ; et le cabinet de Doshi Levien. Une véritable splendeur en bois laqué et plaques de porcelaine inspirée de Chandigarh.

 

Prix de la console : 60 000 euros.

 

 

Table de Noé Duchauffour Lawrence (2017), édition de 8, porcelaine et métal. Photo : Philippe Fragnière.

Cabinet de Doshi Levien (2017), édition de 8, porcelaine et bois laqué. Photo : Philippe Fragnière.

GALERIE BSL

L’Infini Console de Gildas Berthelot

 

Dernier artiste entré dans la galerie BSL, Gildas Berthelot n’est pas pour autant le perdreau de l’année. Le designer né en 1961 en France, et exilé à Montréal aujourd’hui, a plus de 30 ans d’expérience, construit sur un diplôme de l’école des Beaux-arts de Paris et une formation d’ébéniste. Et ça se voit. Sa console en érable ébonisé sculptée à la main est une des pièces phares de cette édition londonienne du PAD. Une prouesse esthétique qui sait aussi se faire fonctionnelle avec ses nombreux aplats.

 

Prix : 52 000 euros.

 

 

 

 

Console sculptée main (2017) érable ébonisé, H114/104 x L 238 x P 71 cm, édition limitée de 3.

GALERIE NILUFAR

Les luminaires fantastiques de Michael Anastassiades et Bethan Laura Wood

 

Sur le stand des Italiens de Nilufar, l’installation curatée par Nina Yashar (la doyenne du design d’intérieur milanaise) joue du passé et du présent. Aux côtés d’une belle sélection de pièces vintages de design brésilien, une table contemporaine d’Osanna Visconti di Modrone et surtout les nouveaux luminaires Fontana Amorosa de Michael Anastassiades et les sublimes appliques Arch de Bethan Laura Wood.

 

Prix du lustre de Michael Anastassiades : 15 000 euros.

 

“Gran Finale” ceiling lamp – Fontana Amorosa collection – by Michael Anastassiades UK, 2017 6 lights Nilufar limited edition of 45 examples + 2 APs CE certificate provided Red patina brass, mouth blown opaline spheres Black braided flex, inline dimmer diam 218 x h tot 187.8 cm | sfere diam 18 e 8 cm diam 85.8 x tot h 73.9 in | diam spheres 7.1 and 3.1.

Trellis collection – four Arch wall lamps by Bethan Laura Wood UK, 2017 Nilufar Limited Edition of 10 examples – examples 1/10, 2/10, 3/10, 4/10 Steel frame, brass, pyrex glass Every piece is customizable in different sizes and colors Cad: 65 x 45 x h 23 cm

GALERIE GOSSEREZ

Le banc d’angle “Copper” de Valentin Loellmann

 

Prix du PAD London 2017 dans la catégorie design contemporain, ce banc d’angle en charbon de bois et cuivre a trouvé tout naturellement sa place autour d’un arbres du Berkeley Square où s’installe chaque année le PAD. Diplômé de l’Académie des Beaux-arts de Maastricht, ce jeune artiste de 34 ans y a installé son studio où il s’est spécialisé dans le travail du bois.

 

Valentin Loellmann,‘‘Copper’’ banc d’Angle (2017), Charbon de bois et cuivre.

GALERIE KREO

La table Dragonfly de Hella Jongerius

 

Côté nouveauté, la galerie Kreo présente cette année un ensemble console et petits chevets en wengé et métal laqué de François Bauchet. Mais le regard est aussi attiré par la table Dragonfly d’Hella Jongerius. Certes, la pièce date de 2013 et a déjà été montrée à la galerie londonienne et à Maastricht, mais le travail de la couleur tout en superposition de la designer néerlandaise impressionne toujours. Elle était d’ailleurs récemment à l’honneur au Design Museum de Londres.

 

Prix de la table : 30 000 euros.

Dragonfly Coffee Table 2013 Hella Jongerius Limited edition of 8 pieces + 2 A.P. + 2 Prototypes Numbered and signed pieces Glass, transparent spray-painted aluminium and American walnut.color to choose: green, pink or orange. Dimensions: - Height: 13,8 inches (35 cm) - Length: 52,9 inches (134,4 cm) - Depth: 28,8 inches (73,1 cm)

SUZANNE SYZ

La collaboration pop avec Alex Israel

 

Collectionneuse reconnue et amie des artistes, Suzanne Syz a commencé à dessiner des bijoux il y a 15 ans. Des pièces uniques réalisés à Genève. Elle propose cette année une collaboration réjouissante avec l’artiste star Alex Israel : 5 pièces pop présentése dans leur sculpture coffret “Frozen Yogurt“. Un délice.

 

CARPENTERS WORKSHOP GALLERY

La table océan de Mathieu Lehanneur et les tables tableaux de Wonmin Park

 

La galerie présente les pièces exceptionnelles de Mathieu Lehanneur, visibles également dans la galerie new-yorkaise. Une actualité importante puisque le designer a également ouvert une boutique Kitsuné à New York et participé à AD Interior. Egalement sur le stand, des pièces du designer coréen Wonmin Park avec lequel la galerie a commencé à travailler il y a 3 ans. On avait vu ses pièces en résine polie à la main pendant des heures, avec des couleurs magnifiques. Si ses œuvres s’inspirent toujours de la peinture (on pense à Rothko), elle prenne aujourd’hui un tournant plus radical avec des pièces en aluminium patiné, une technologie développé par Carpenters Workshop à Paris pour donner un effet texturé inégalé. Entre innovation et tradition donc. L’artiste aura droit à une exposition à la galerie parisienne à partir du 12 octobre.

 

Prix de la table de Mathieu Lehanneur : 46 000 euros

 

 

Om Circular, Mathieu Lehanneur

JOUSSE ENTREPRISE

Kristin McKirdy à l’honneur

 

Comme à son habitude, la galerie Jousse Entreprise propose de très belles pièces de Charlotte Perriand. C’est du côté de la céramique que se trouve la nouveauté avec des pièces récentes de Kristin McKirdy, dont ce grand format inédit.

 

Prix de la céramique : 14 500 euros

 

GALERIE DUTKO

La céramique poétique de Yoshimi Futamura

 

Yoshimi Futamura présente ici d’exceptionnelles sculptures en porcelaine, un travail de grès avec aplats de porcelaine aux allures de bois brûlé. L’artiste japonaise donne vie à ces formes organiques de ses propres mains, réalisant des pièces uniques qui s’arrachent. On attend avec impatience un solo show galerie Dutko, qui ne l’a présentée pour le moment que dans une exposition collective à Paris.

Prix : entre 5 5000 et 15 000 euros

 

HERVE VAN DER STRAETEN

Au royaume de la couleur

 

Chez Hervé van der Straeten, on ne résiste toujours pas à cette fabuleuse armoire bleue repérée il y a 3 ans déjà, ni à ces nouveaux bouts de canapé aux plateaux rougoyants. L’armoire Fusion est tout autant digne d’intérêt. Pièce unique, elle aura nécessitée près de 900 heures de travail. L’extérieur du meuble est un patchwork de laque de Chine et de Coromandel tandis que l’intérieur se compose de padouk et de bronze patiné entièrement réalisée dans ses propres ateliers.

 

Guéridon : 16 000 euros pièce.

Armoire bleue : 42 000 euros.

 

ALEXANDRE BIAGGI

L’art subtil du mélange

 

Sur le très beau stand d’Alexandre Biaggi, on adore tout particulièrement les œuvres de l’artiste Johan Creten installées aux côtés d’une lampe d’Alberto Giacometti et d’une table d’Angelo Mangiarotti… A visiter.

PAD de Londres, Berkeley Square à Londres. Jusqu'au 8 octobre.

 

NuméroNews