Meurtres, crime organisé, corruption… Dark City dresse le portrait du Los Angeles noir et chaotique des années 1920 aux années 1950. À travers des coupures de presse à scandale et des photographies d’époque, Jim Heimann retrace une série d’affaires atroces qui ont animé la cité des Anges, loin des strass et paillettes du glamour hollywoodien.

 

Après la première guerre mondiale, Los Angeles n’attirait pas que de jeunes actrices en quête de célébrité. Les fans suicidaires, la débauche et les malfrats n'étaient pas en reste. Cadavre gisant dans le lit du fleuve de Los Angeles, victime violée et scarifiée d’un boucher fou, descente de police devant un café, ou arrestation de jeunes délinquants downtown, Dark City enchaîne les images chocs témoins de ce L.A. qui inspira de nombreux auteurs de romans noirs et réalisateurs. C’est le cas de la mystérieuse affaire du Dahlia noir illustrée par une photographie : le corps d’Elizabeth Short, surnommée depuis “le Dahlia noir”, jeté dans un terrain vague en 1947. Le cadavre de la jeune actrice de 22 ans avait été retrouvé mutilé, coupé en deux et vidé de son sang. Cette affaire sordide a influencé de nombreux artistes, à commencer par l’écrivain James Ellroy qui publia en 1987 un roman policier du même nom, mêlant la fiction et le fait divers d’origine.

 

Jim Heimann, directeur d'édition pour Taschen Amérique, est un anthropologue et un historien spécialiste de la culture populaire américaine. Il est aussi illustrateur et graphiste. Il a édité entre autres des livres d’art et a travaillé pour de nombreux magazines comme Los Angeles Times et Rolling Stone. Certaines photos de Dark City sont issues de son impressionnante collection privée qui a déjà été exposée dans plusieurs musées et publiée dans des divers ouvrages.

 

 

Jim Heimann, Dark City. The Real Los Angeles Noir, Editions Taschen, disponible courant février, relié sous coffret, demi-reliure, couverture avec découpes d’impacts de balles, 25 x 27,8 cm, 480 pages, incluant des fac-similés de coupure de presse encartés