592

Le beau geste de Victoire de Castellane

 La directrice artistique de la haute joaillerie et de la joaillerie Dior livre une interprétation baroque du flacon du parfum J’adore. Une invitation à la découverte.

Le beau geste de Victoire de Castellane

La créatrice de bijoux extraordinaires imagine un flacon d’exception pour J’Adore, le grand parfum floral de la maison.

Elle se saisit de la lumière du liquide or miroitant comme de celle des pierres précieuses qu’elle magnifie habituellement. L’amphore de cristal Baccarat s’habille d’un nœud d’esprit XVIIIe surdimensionné et pétrifié. Dans un jeu de clair-obscur, l’or noici rehaussé par l’éclat de dix diamants taille poire et de trente diamants ronds contraste avec le jus et la perle de verre signée qui le coiffe. 

Tout en suggestion, le ruban invite à la voluptueuse découverte, à la tension du dévoilement… un geste sensuel figé dans l’éternité de l’or. 

“J’Adore l’Or, Édition d’Exception”, DIOR. Sur commande à la boutique Christian Dior. Christian Dior, 30, avenue Montaigne. Paris VIIIe. 

 

Portrait : Karim Saldi 

 

 

 “La peau douce”, les gommages corps photographiés par Guido Mocafico
6855

“La peau douce”, les gommages corps photographiés par Guido Mocafico

Beauté Focus sur des scrubs parfaits exclusivement constitués de coquilles de fruits broyées, de cristaux de sel ou de sucre et d'huiles végétales. Réalisation : Laurence Hovart Focus sur des scrubs parfaits exclusivement constitués de coquilles de fruits broyées, de cristaux de sel ou de sucre et d'huiles végétales. Réalisation : Laurence Hovart