A l’occasion de la première vente aux enchères de la collection Rockefeller organisée par Christie’s à New York ce mardi 8 mai, la peinture La fillette à la corbeille fleurie (1905) de Pablo Picasso a marqué les esprits. Adjugée 115 millions de dollars, l’œuvre a atteint le sixième total (commissions et frais compris) le plus élevé pour un tableau vendu aux enchères.

 

Son regard noir est inquisiteur et sa peau blanche cristalline. Nue, elle pose avec pour seul apparat un collier de perles et un ruban rose dans les cheveux. Entre ses mains, une corbeille de fleurs rouges… Linda La Bouquetière est la jeune fleuriste de Montmartre qui a fait de la toile de Picasso un chef-d’œuvre. Elle fut aussi le modèle pour Modigliani ou le peintre néerlandais Van Dongen. Avant que David Rockefeller n’acquière cette œuvre, elle était la propriété de la collectionneuse américaine Gertrude Stein et de son frère Leo qui fréquentaient Paul Cézanne et Henri Matisse. Ils l’avaient acheté en 1905 pour une bouchée de pain.

 

Lors de la même vente organisée le 8 mai par Christie's, une des fameuses toiles peinte à Giverny par Claude Monet entre 1914 et 1917, Nymphéas en fleurs a été vendue 84,6 millions de dollars. La toile l’Odalisque couchée aux magnolias peinte en 1923 par Henri Matisse sous les traits d’une femme à la pose sensuelle a quant a elle été acquise pour 80,7 millions de dollars.