De ses tout premiers projets finlandais dans les années 20 au développement international de son agence, Alvar Aalto (1898-1976) a marqué de son sceau l’architecture et le design nordique. Jusqu’au 1er juillet, la Cité de l’architecture et du patrimoine célèbre dans une rétrospective fleuve ce grand designer, qui contribua notamment au renouveau de l’industrie du verre artistique en Finlande et fut surnommé le “mage du nord”. Maquettes, dessins ou photographies, plus de 150 œuvres ont été rassemblées afin d’illustrer un long parcours : cinquante ans de création. 

 

Pionnier d’une certaine sensibilité nordique, adepte des formes libres inspirées des paysages de sa terre natale et des meubles en contreplaqué, on lui doit le fameux vase de Savoy, inspiré des plis de la robe en cuir d’une esquimaude, une pièce emblématique du design finlandais. Rapidement, l’architecte a dialogué avec les productions de Fernand Léger ou du peintre américain Alexander Calder. Alvar Aalto a laissé derrière lui plus de 500 bâtiments, mais surtout des œuvres phares telles que le sanatorium de Paimio (1933) la bibliothèque de Viipuri (aujourd’hui Vyborg, 1935) ou encore la Villa Mairea (1939), des structures qui l’ont placé au premier plan de la scène architecturale moderne.

 

Alvar Aalto. Architecte et designer, jusqu’au 1er juillet 2018, Cité de l’architecture et du patrimoine.